S’exprimer sur l’avenir de l’Europe

Partager

Pour que tous les citoyens et citoyennes de l’Union européenne puissent exprimer leurs attentes, leurs doutes et leurs idées sur l’avenir de l’Europe, le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne ont lancé en commun la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

La conférence a été lancée à Strasbourg, le 9 mai 2021, par le Président de la République qui en avait fait la proposition dans sa « Lettre aux Européens pour une renaissance européenne » en mars 2019.

Cette proposition a été reprise par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Les retours et propositions des citoyens et citoyennes des 27 pays membres dans le cadre la Conférence orienteront l’action de l’Union européenne pour les années à venir.

Une plateforme multilingue pour que tous s’expriment

La Conférence sur l’avenir de l’Europe est menée dans toute l’Union européenne (UE). Depuis le 19 avril 2021, une plateforme numérique permet à tous les Européens et Européennes d’exprimer leurs idées et de prendre part à des évènements partout dans les 27 États membres.

Disponible dans les 24 langues de l’UE, elle est l’outil clé de la conférence sur l’avenir de l’Europe.
Accédez à la plateforme et participez à la Conférence sur l’avenir de l’Europe

Des espaces de débats en Europe

Des espaces d’échanges entre les citoyens et les représentants des institutions sont mis en place au niveau européen.

  • Panels citoyens réunissant des citoyens de tous les pays de l’Union pour échanger sur les grandes thématiques européennes ;
  • Assemblée plénière composée de représentants du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne, ainsi que de représentants de tous les parlements nationaux et de citoyens. La première réunion plénière de la Conférence a lieu le 19 juin 2021 à Strasbourg.
  • Évènements de la société civile organisés et cartographiés sur la plateforme.

En France, un exercice participatif inédit

En parallèle de l’exercice européen, la France organise une grande concertation au niveau national, qui permettra d’élaborer la contribution française à la Conférence sur l’Avenir de l’Europe.

Le volet français de la conférence comporte en 3 étapes :

  1. Des conférences citoyennes organisées dans toutes les régions françaises, à la rentrée, en France métropolitaine et en outremer. Ces panels se dérouleront sur 3 journées et réuniront des citoyens tirés au sort, représentatifs de la diversité de la population régionale (âge, genre, catégorie socio-professionnelle, sensibilité politique, sentiment par rapport à l’Europe, etc.) ;
  2. Une conférence nationale de restitution -réunissant 100 citoyens des conférences régionales- qui permettra de synthétiser et formaliser les conclusions des panels régionaux. Cette conférence nationale se tiendra au mois d’octobre à Paris ;
  3. La contribution finale issue de ces panels citoyens qui sera remise au gouvernement à l’automne. Elle alimentera la contribution de la France à la Conférence sur l’Avenir de l’Europe ainsi que les priorités de la présidence française de l’Union européenne qui débutera le 1er janvier 2022.

En plus de ces conférences citoyennes, une large consultation en ligne (#ParoleAuxJeunes) à destination des jeunes Français a également été lancée dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe. Tous les moins de 30 ans peuvent y contribuer .
Pour en savoir plus : #ParoleAuxJeunes : une consultation pour participer à la construction de l’Europe de demain

La vidéo explicative

Comment la consultation est-elle organisée ?

Un collège paritaire de 4 garants sera mis en place au niveau national. Ces garants seront nommés par le président de l’Assemblée nationale, le président du Sénat, le président du Parlement européen et par le gouvernement. Les garants auront pour mission de contrôler la sincérité du tirage au sort, d’assurer la bonne tenue et l’impartialité des débats, et devront rédiger un rapport sur l’organisation des conférences régionales et l’impact des propositions françaises au niveau européen.

Tous les éléments de la concertation seront rendus publics :

  • modalités du tirage au sort pour la constitution des panels pour chaque région ;
  • mode de sélection et liste des intervenants ;
  • synthèse des contributions citoyennes : par région, conférence nationale et synthèse globale ;
  • liste des acteurs institutionnels et des parties prenantes présentes à la conférence nationale,
  • modalités d’animation pour chaque étape du dispositif, etc.

L’animation et la synthèse des travaux sont réalisés par des professionnels de la participation citoyenne sans objectif politique ou intérêts particuliers sur le sujet.

Un suivi sera mené après la concertation et des restitutions des avancées seront rendues publiques.

Je suis tiré au sort, pourquoi devrais-je participer ?

L’Union européenne peut parfois être perçue comme une entité lointaine par rapport aux préoccupations des Français et des Françaises. Le lien entre l’Europe et ses citoyens doit aujourd’hui se renforcer.Si vous êtes tiré au sort pour participer aux conférences régionales en France, vous pourrez faire entendre votre voix et donner votre avis sur l’Europe, ce que vous en attendez ou les changements que vous voudriez voir se produire.
Les résultats issus des panels citoyens orienteront l’action de l’Union européenne – et de la France dans l’UE – pour les années à venir.