Union européenne – Participation de Jean-Yves Le Drian au Conseil des affaires étrangères (Bruxelles, 10 décembre 2018)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé aujourd’hui au Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Bruxelles.

Les ministres ont eu des échanges de vues sur les principaux sujets suivants :

  • Iran : à notre initiative et à celle de nos partenaires allemand et britannique (format dit « E3 »), une discussion a permis de rappeler l’attachement de l’Union européenne au JCPoA dont la mise en œuvre relève du respect des accords internationaux et est essentielle à la sécurité internationale. Elle a été l’occasion de faire le point sur les efforts visant à préserver et à maintenir des circuits financiers opérationnels avec l’Iran, pour que ce pays continue de bénéficier des contreparties économiques de l’accord pourvu qu’il continue de respecter intégralement ce dernier. M. Jean-Yves Le Drian a rappelé notre approche, alliant ouverture au dialogue et exigence vis-à-vis de Téhéran, et notre souhait d’une discussion sur le programme nucléaire iranien après 2025-2030, sur le rôle régional de l’Iran, ainsi que sur la limitation de ses activités balistiques alors qu’il a procédé à un nouveau tir de missile balistique de moyenne portée le 1er décembre dernier.
  • Ukraine : les ministres ont échangé sur la situation en Ukraine, à la suite du grave incident naval avec la Russie intervenu le 25 novembre en mer Noire, au Sud du détroit de Kertch. Ils ont appelé les deux parties à la retenue et à la désescalade, en demandant notamment la libération des marins et les navires saisis par la Russie. Ils se sont entretenus avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères, M. Pavlo Klimkine et lui ont réaffirmé le soutien constant de l’UE à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine. M. Jean-Yves Le Drian a informé le Conseil des derniers travaux en format Normandie (Allemagne, France, Russie, Ukraine) et de la mise en œuvre des accords de Minsk. Le Conseil a adopté enfin des sanctions individuelles à l’encontre des neuf principaux responsables de l’organisation des « élections » irrégulières dans le Donbass, le 11 novembre dernier.
  • Balkans occidentaux : les ministres ont eu un échange notamment sur la dégradation du dialogue entre la Serbie et le Kosovo, sur les enjeux liés à l’entrée en vigueur de l’accord de Prespa sur le nom de l’ancienne République yougoslave de Macédoine, ainsi que sur la situation en Bosnie-Herzégovine. Cette discussion a permis également de faire le point sur la mise en œuvre des mesures adoptées au Sommet UE-Balkans de Sofia (mai 2018) en faveur de la jeunesse, de la sécurité, de la connectivité et de l’État de droit.
  • Venezuela : les ministres ont évoqué la crise politique et humanitaire et ses répercussions sur les pays voisins. Les ministres ont discuté des modalités de l’engagement de l’UE face à cette crise et notamment de la création d’un groupe de contact pour la reprise du dialogue politique entre le gouvernement et l’opposition politique, avec la coopération des organisations régionales.
  • Coopération entre l’Union européenne et l’Union africaine : les ministres ont abordé le partenariat entre l’Union européenne (UE) et l’Union africaine (UA), en amont de la réunion ministérielle prévue le 21 janvier prochain. Le ministre a insisté sur l’utilité du dialogue entre l’UE et l’UA pour la paix et la sécurité en Afrique, ainsi que pour la promotion d’un multilatéralisme fort et efficace face aux enjeux globaux, parmi lesquels figurent les objectifs du développement durable, la lutte contre les dérèglements climatiques et les migrations. Il a souligné que l’accroissement des investissements doit constituer un volet important de notre relation avec l’Afrique. M. Jean-Yves Le Drian a rappelé son attachement à la négociation du futur accord « post-Cotonou » entre l’UE et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

PLAN DU SITE