Union européenne – Participation d’Amélie de Montchalin au Conseil des affaires étrangères (Bruxelles, 11.11.19)

Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, participera au Conseil des affaires étrangères à Bruxelles, le 11 novembre 2019, au cours duquel les sujets suivants seront abordés :

  • Afghanistan : les ministres reviendront sur la situation dans ce pays dans un contexte marqué par l’élection présidentielle afghane et la perspective d’une reprise des discussions entre Américains et taliban. La France réaffirmera son soutien au renforcement du rôle politique de l’Union européenne dans les pourparlers de paix.
  • Iran / situation dans le Golfe : les ministres réaffirmeront l’unité de l’Union européenne sur le dossier iranien et leur attachement au JCPoA. Cette discussion sera également l’occasion d’évoquer la contribution que pourrait apporter l’Union aux efforts de désescalade des tensions dans la région du Golfe.
  • Soudan : les ministres auront une discussion avant une rencontre informelle avec le Premier ministre soudanais, M. Abdallah Hamdok. Cet échange offrira l’occasion de manifester le soutien concret de l’Union européenne à la transition politique en cours dans ce pays.

Les ministres auront par ailleurs des échanges de vue sur la Chine, y compris sur l’évolution de la situation à Hong Kong, après le déplacement de la Haute représentante le 24 octobre dernier et la visite d’État du Président de la République. Ils évoqueront également d’autres dossiers internationaux : le Venezuela quelques jours après la conférence internationale de solidarité sur la crise des réfugiés et migrants au Venezuela organisée à Bruxelles (les 28 et 29 octobre derniers) ; la Libye dans l’objectif de rappeler la mobilisation collective des Européens en soutien d’une solution politique ; l’Irak, dans le contexte du mouvement de contestation qui marque le pays depuis plusieurs semaines ; et enfin la Turquie, dans le prolongement des conclusions adoptées lors du Conseil (Affaires étrangères) du 14 octobre dernier.