Participation de Jean-Yves Le Drian au conseil affaires étrangères (Bruxelles, 22 janvier 2018)

Jean-Yves Le Drian a participé le 22 janvier à Bruxelles à la réunion des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne.

Les travaux ont porté sur les points suivants :

  • pays « Afrique, Caraïbes et Pacifique » (ACP) : à la suite de la présentation par la Commission le 12 décembre de son projet de mandat, les ministres ont lancé les travaux préparatoires en vue de la conclusion d’un nouvel accord de l’Union européenne avec les pays « Afrique, Caraïbes et Pacifique » (ACP) après 2020 (« post-Cotonou »). Jean-Yves Le Drian a défendu la perspective d’un partenariat modernisé, ambitieux et exigeant, qui combine des éléments juridiquement contraignants et communs aux trois zones avec la nécessaire adaptation aux spécificités de chacune, à travers des pactes régionaux ;
  • Libye : les ministres ont évoqué la situation avec Ghassan Salamé, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, auquel ils réitéreront leur soutien. Ils ont examiné les premiers résultats de la task force mise en place entre les Nations unies, l’Union européenne et l’Union africaine pour améliorer la situation des migrants. Jean-Yves Le Drian a rappelé la détermination de la France à agir en luttant contre les trafics, y compris par le biais de sanctions ciblées contre les passeurs et les trafiquants d’êtres humains, et en favorisant la réinstallation des personnes en besoin de protection ;
  • processus de paix au Proche-Orient : les ministres ont réaffirmé l’engagement de l’Union européenne en faveur du processus de paix et d’une solution négociée à deux États respectant les paramètres établis par la communauté internationale. Un déjeuner autour du président Mahmoud Abbas a permis de réaffirmer le soutien de l’Union européenne à l’Autorité palestinienne.

À cette occasion, les ministres ont adopté des conclusions sur les points suivants : relations Union européenne-Irak, situation au Zimbabwe, approche intégrée dans la prévention et la gestion des conflits, priorités de l’Union pour le Conseil de l’Europe en 2018 et 2019, sanctions à l’encontre du Venezuela et du régime nord-coréen.

PLAN DU SITE