Union européenne - Participation d’Amélie de Montchalin au Conseil des affaires générales (Bruxelles, 19 novembre 2019)

Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargée des affaires européennes, a participé le 19 novembre au Conseil des affaires générales à Bruxelles.

Les ministres ont entamé la préparation du Conseil européen des 12 et 13 décembre 2019 :

  • Changement climatique : la secrétaire d’État a rappelé qu’il est nécessaire que le Conseil européen adopte en décembre la stratégie à long terme de l’Union afin d’atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.
  • Budget européen 2021-2027 : la secrétaire d’État a souligné que le Conseil européen de décembre constituera une étape importante du budget européen pour aborder l’ensemble des sujets (dépenses, recettes, conditionnalités) sur la base de la proposition chiffrée de la présidence finlandaise à venir. Elle a recommandé la tenue d’un Sommet de la zone euro en décembre afin de confirmer les avancées sur le budget de la zone euro.
  • État de droit : après un échange avec Michael O’Flaherty, directeur de l’Agence européenne des droits fondamentaux, les ministres ont été invités à adopter des conclusions sur l’évaluation du « dialogue annuel sur l’État de droit » qui permet des échanges annuels au Conseil sur cette thématique. La secrétaire d’État a souligné l’importance du bilan annuel de la situation de l’État de droit dans l’Union que promeut la présidence finlandaise.
  • Processus d’adhésion : les ministres ont fait un point de situation sur l’avancement des travaux à la suite des discussions du Conseil (affaires générales) du 15 octobre et du Conseil européen des 17 et 18 octobre. La secrétaire d’État a exposé l’état de nos réflexions sur la réforme du processus d’adhésion afin que la Commission présente rapidement des propositions dans ce sens.