Union européenne - Participation de Jean-Baptiste Lemoyne au conseil affaires étrangères - développement (Bruxelles, 26 novembre 2018)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé le 26 novembre à Bruxelles au conseil des ministres de l’Union européenne en charge du développement.

Les points suivants étaient à l’ordre du jour :

  • Alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables : annoncée par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans son discours sur l’état de l’Union en septembre dernier, l’alliance vise à favoriser l’emploi en Afrique par le vecteur de l’investissement, avec un objectif de 10 millions d’emplois créés en cinq ans. Jean-Baptiste Lemoyne a apporté le plein soutien de la France à cette initiative et a rappelél’importance de moderniser le partenariat entre l’Union européenne et l’Afrique, notamment dans le cadre du futur accord « post-Cotonou » entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il a souligné en particulier l’importance de permettre aux pays les moins avancés de bénéficier des investissements dans le cadre de cette alliance et de renforcer nos efforts en matière d’’éducation, de mobilité et d’emploi des jeunes en Afrique.
  • Avenir de l’architecture de financement pour le développement durable et le voisinage : ce point a permis un échange de vues sur l’action extérieure de l’Union européenne pour la période 2021-2027 et son financement. Jean-Baptiste Lemoyne a rappelé nos attentes sur les futurs instruments extérieurs de l’Union européenne, notamment la priorité à accorder à l’Afrique et aux pays les moins avancés et la nécessité d’une mise en œuvre ambitieuse des objectifs de développement durable.
  • Un déjeuner était consacré aux questions de genre et de développement, sujets sur lesquels la France est activement engagée, autour des deux prix Nobel de la paix 2018, le docteur congolais Denis Mukwege et la militante irakienne Nadia Murad, récompensés pour leurs travaux respectifs sur la fin de l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre.

À l’occasion de ce déplacement, Jean-Baptiste Lemoyne s’est entretenu avec Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, ainsi qu’avec son homologue allemand Martin Jäger.

PLAN DU SITE