Union européenne – Adoption par la Commission européenne du paquet élargissement 2019 (29 mai 2019)

La Commission européenne a adopté mercredi 29 mai son rapport annuel consacré à la politique d’élargissement (« paquet élargissement 2019 »). Ce document est utile pour faire le point sur la situation de chacun des pays aspirant à rejoindre l’Union européenne.

La France examinera le rapport de la Commission et se prononcera sur ses recommandations, à l’aune d’une double exigence :

  • comme le Président de la République a déjà eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises, le processus d’élargissement, aujourd’hui, doit d’abord tenir compte de la priorité pour l’Union européenne d’être approfondie et de voir son fonctionnement amélioré.
  • nous devons être particulièrement attentifs à ce que les pays candidats respectent en totalité les critères fixés par le Conseil. Le processus d’élargissement est fondé sur des critères exigeants et les mérites propres des candidats, sans calendrier préétabli. Il suppose des efforts considérables en matière d’état de droit et de bonne gouvernance économique. Les réformes engagées par ces pays doivent être amplifiés pour parvenir à des résultats tangibles, durables et irréversibles.

S’agissant de la Turquie, nous ne pouvons que partager le bilan encore une fois très préoccupant de la situation de l’état de droit et des droits fondamentaux que fait la Commission. Les choix faits par les autorités turques ne donnent aucune perspective pour avancer dans le processus d’adhésion, et ce de manière durable.