Union européenne – Participation de M. Jean-Yves Le Drian au conseil affaires étrangères (Bruxelles, 19 novembre 2018)

Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé au Conseil affaires étrangères à Bruxelles le 19 novembre.

Les ministres ont eu des discussions sur les sujets suivants :

  • Asie centrale : les ministres ont préparé la réunion ministérielle Union européenne-Asie centrale du 23 novembre à Bruxelles et qui sera consacrée aux questions environnementales, économiques et de sécurité. Les ministres auront un échange sur la future stratégie de l’Union européenne pour l’Asie centrale dont la publication est attendue au premier semestre 2019 et que nous souhaitons voir, avec l’Allemagne, centrée autour des thèmes du développement durable et de la sécurité/stabilité.
  • Bosnie-Herzégovine : à la suite des élections législatives et présidentielles du 7 octobre, les ministres ont encouragé les responsables politiques à constituer le plus rapidement possible les nouveaux gouvernements, aux différents échelons, afin de reprendre les réformes nécessaires en matière de développement économique et social du pays et d’Etat de droit, indispensables au rapprochement avec l’Union européenne.
  • Ukraine : les ministres ont échangé sur la situation en Ukraine, la situation sécuritaire dans les territoires sous contrôle séparatiste et les tensions en mer d’Azov, ainsi que sur la réponse européenne à apporter aux élections irrégulières locales organisées dans le Donbass le 11 novembre dernier. Les ministres des affaires étrangères français et allemand ont informé leurs partenaires de l’état des discussions en format Normandie (Allemagne, France, Russie et Ukraine) et souligné l’importance pour l’Ukraine d’accélérer la mise en oeuvre des réformes attendues par l’Union européenne.
  • Yémen : Les ministres ont réaffirmé le soutien de l’Union européenne à la recherche d’une solution politique, seule à même de résoudre le conflit, et aux efforts de l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies, Martin Griffiths, qui devait présenter le 19 novembre devant le Conseil de sécurité à New York un « cadre d’action global ». Ils ont rappellé la mobilisation de l’Union européenne pour remédier à la détérioration alarmante de la situation humanitaire.
  • Iran : dans le contexte du rétablissement du deuxième volet de sanctions américaines contre l’Iran, portant sur les secteurs pétrolier, financier, du transport et des assurances, le 5 novembre dernier, Jean-Yves Le Drian a rappelé notre attachement à la mise en oeuvre du JCPoA, dans le respect des accords internationaux et de la sécurité internationale. Il a rappelé l’engagement de la France à préserver et à maintenir des circuits financiers opérationnels avec l’Iran, pour que ce pays continue de bénéficier des contreparties économiques de l’accord pourvu qu’il continue de respecter intégralement ce dernier.
  • Sécurité et défense : ce point a été traité en format « conjoint » par les ministres des affaires étrangères et de la défense. Les discussions ont permis de faire le bilan des progrès accomplis par l’Europe de la défense au cours des derniers mois : développement de l’autonomie stratégique de l’Union, adoption de nouveaux projets dans le cadre de la coopération structurée permanente, revue annuelle coordonnée de défense, lutte contre les menaces hybrides, réforme des partenariats, politique de sécurité et de défense civile. Cela a été l’occasion également de tracer de nouvelles perspectives en amont du Conseil européen de décembre. Les échanges ont porté aussi sur le projet de budget de l’Union européenne qui comporterait une nouvelle rubrique sécurité/défense et l’augmentation du fonds européen de défense.

Le ministre est intervenu enfin pour présenter les résultats du premier forum de Paris sur la paix et remercier les Etats membres ainsi que les institutions de l’UE pour leur soutien à "l’appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace".

PLAN DU SITE