Europe

À la Une

Tribune au « Monde » des ministres chargés des affaires européennes de France, d’Italie et d’Espagne (17 novembre 2017)

"[…] le départ britannique crée aussi une opportunité historique. En quittant l’UE, Londres entraîne en effet le départ du Parlement de ses 73 eurodéputés. La question qui se pose est la suivante : que faire de leurs sièges, qui deviendront vacants en 2019 ? Trois options non exclusives sont envisageables. Nous pouvons, par esprit d’économie, les supprimer, totalement ou partiellement."

Lire la suite ...

PLAN DU SITE