Sûreté nucléaire : un engagement fort afin de rehausser le niveau d’exigence (Vienne, 9 février 2015)

La conférence diplomatique de la convention sur la sûreté nucléaire s’est réunie le 9 février à Vienne sur le suivi des enseignements de l’accident de Fukushima-Daiichi.

La France se félicite que les parties à la convention aient pris à cette occasion un engagement politique fort afin de rehausser leur niveau d’exigence sur la sûreté nucléaire et de travailler à l’amélioration continue de la sûreté des installations, en particulier en vue de prévenir les accidents.

La France attache une priorité absolue au renforcement continu de la sûreté nucléaire dans le monde.

PLAN DU SITE