Premier succès pour France Solar Industry : un projet de centrale photovoltaïque aux Philippines (31 mars 2015)

En préparation de la Conférence Paris Climat 2015, le chef de l’État, accompagné de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et de Ségolène Royal, ministre de Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, s’est rendu fin février aux Philippines accompagné d’une délégation d’entreprises des secteurs du développement durable et des énergies renouvelables, parmi lesquelles un consortium d’entreprises, regroupé sous la bannière France Solar Industry.

A cette occasion, le consortium, mené par l’entreprise Urbasolar en collaboration avec la société de conseil, GreenLight House, et composé des industriels, Sillia, fabricant de panneaux solaires, et Schneider Electric, a finalisé un contrat portant sur le développement et la construction d’une centrale photovoltaïque de 30 MW, première étape d’un projet de 100 MW.

Ségolène Royal a salué la qualité de « l’équipe de France » présente sur place et la volonté du Gouvernement des Philippines qui investit massivement, dans les énergies renouvelables. Elle a rappelé que les entreprises françaises, regroupées au sein de France Solar Industry, ont un véritable rôle à jouer pour proposer des solutions à de nombreux pays dans le monde.

Pour Laurent Fabius, ce contrat marque également une étape importante pour ces filières prioritaires que sont les énergies renouvelables, et notamment l’énergie solaire, dans l’action de la diplomatie économique. Il se félicite de l’existence d’initiatives telles que France Solar Industry, qui permet aux entreprises françaises de remporter de nouveaux marchés.

De son côté, France Solar Industry se réjouit de l’aboutissement de cette collaboration et salue l’engagement déterminant des services de l’Ambassade de France.

France Solar Industry, piloté par le SER (syndicat des énergies renouvelables), vise à fédérer les entreprises et les partenaires institutionnels pour promouvoir le savoir-faire français en matière d’énergie solaire. Il s’agit de se présenter de manière collective à la conquête de nouveaux marchés et de proposer des offres intégrées capables de rivaliser avec nos principaux concurrents.

PLAN DU SITE