Journée internationale des droits des femmes au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (08.03.18)

A l’occasion de la journée internationale des droits des femme, le ministère a rassemblé, autour de Jean-Yves Le Drian, Nathalie Loiseau et Jean-Baptiste Lemoyne des agents du ministère et des personnalités de la société civile engagées pour la défense des droits des femmes. Vous pouvez revoir les débats et découvrir la stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes / 2018-2022.

Revoir les débats de la matinée

Revoir les débats de l’après-midi

Le programme complet de la journée du 8 mars

10h – 11h15 : Objectif mixité : la diplomatie française s’engage avec « Jamais sans elles » autour de Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes

A suivre en direct sur Twitter et Facebook
Animation : Sylvain Attal, journaliste France 24

Participantes et participants :

  • Natacha Quester-Séméon et Guy Mamou-Mani, porte-parole et coprésident, Initiative « Jamais sans elles »
    #JamaisSansElles est un mouvement en faveur de la mixité, promu par une centaine d’entrepreneurs humanistes, d’acteurs du numérique, des médias, de l’éducation, de la politique, habitués des débats et manifestations publiques, mais refusant désormais d’y participer si des femmes n’y sont pas également associées.
  • David Martinon, ambassadeur chargé du numérique
    Signataire de l’appel #JamaisSansElles, David Martinon est diplomate de carrière. Il a exercé diverses fonctions dans d’autres ministères et à la présidence de la République, avant de se consacrer au développement du numérique.
  • Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada en France
    Entrepreneure, Isabelle Hudon a été à la tête de la chambre de commerce de Montréal. Elle milite pour la place des femmes dans les affaires, et défend la cause de l’ambition féminine. Première femme à représenter le Canada à Paris, elle a été désignée par Justin Trudeau coprésidente du Conseil consultatif pour l’égalité des sexes du G7, aux côtés de Melinda Gates.
  • Pierre-Henri Guignard, ambassadeur de France en Argentine (en visio-conférence)
    Diplomate de carrière, écrivain et spécialiste des Amériques, Pierre-Henri Guignard a servi en particulier outre-Atlantique, où il est en poste actuellement à Buenos Aires.
  • Charlotte Montel, diplomate, membre du bureau de l’association "Femmes et Diplomatie".
11h20 – 12h : Le label égalité autour de Hélène Farnaud-Defromont, directrice générale de l’administration
  • Présentation du label « Egalité professionnelle » de l’AFNOR, obtenu par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
  • L’égalité au quotidien : témoignages d’agents du ministère et échange avec le public (vidéo)
  • Présentation des résultats d’une enquête sur « le sexisme au quotidien », par l’association « Femmes et Diplomatie »
12h- 13h : Stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes autour de Maurice Gourdault-Montagne, Secrétaire général du ministère

Animation : Emmanuel Puisais-Jauvin
Participantes :

  • Laurence Dumont, Députée et secrétaire de la commission des Affaires étrangères
    Intéressée par les droits de la femme et l’égalité femmes/hommes, Laurence Dumont a pris position contre la grossesse pour autrui et a participé de 2013 à 2016 à la commission spéciale pour l’examen de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Elle est co-rapporteure de la Mission d’information sur « les droits des femmes dans la diplomatie française : bilan et perspectives pour l’avenir ».
  • Mireille Clapot, Députée de la Drôme depuis juin 2017, vice-présidente de la commission des Affaires étrangères
    Intéressée par les droits de l’Homme et l’égalité femmes/hommes, Mireille Clapot est ingénieure et titulaire d’une maîtrise de lettres modernes. Elle a travaillé dans diverses entreprises industrielles et également en collectivité puis à l’Ecole Centrale de Lyon. Elle est co-rapporteure de la Mission d’information sur « les droits des femmes dans la diplomatie française : bilan et perspectives pour l’avenir ».
  • Nicole Ameline, ancienne ministre, experte au CEDEF/CEDAW et Laurence Souloumiac, directrice du Centre pour l’Asie, le Pacifique, l’Afrique et le Moyen-Orient de Sciences-Po et coordinatrice de la formation Sciences-Po « Femmes d’avenir en Méditerranée » pour le projet « Femmes et méditerranée »
  • Yveline Nicolas, coordinatrice de la Plate-forme Genre et Développement pour le projet « Femmes et climat ».
15h-16h30 : Éducation et formation au cœur du combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes, autour de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangère

Animation : Anne-Charlotte Dommartin, sous-direction du développement humain

Participantes :

  • Joanna Herat, responsable de la Division Education à la santé de l’UNESCO
    Joanna Herat porte l’engagement de l’organisation sur l’éducation sexuelle complète, visant à s’assurer que les jeunes acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour faire des choix informés, sains et respectueux dans leurs relations et leur sexualité, et ainsi éviter les grossesses adolescentes et prévenir les violences à l’égard des femmes.
  • Michelle Perrot, directrice Plaidoyer et Engagement des Jeunes, PLAN International
    Militante contre les violences de genre en milieu scolaire obstacle majeur à la scolarisation universelle et au droit à l’éducation des filles, Michelle Perrot porte des initiatives de coopération avec le ministère des Affaires étrangères, telles que le débat « Apprendre sans peur » et la signature d’une déclaration commune à l’occasion de la journée internationale des filles.
  • Marie-Sophie Pawlak, présidente-Fondatrice de l’association « Elles bougent »
    Convaincue que les femmes doivent bénéficier des secteurs porteurs d’avenir, d’emploi et d’innovation et éviter un nouveau décrochage, Marie-Sophie Pawlak engage les jeunes femmes à en participant à la transformation de l’industrie et de la technologie en leur faisant découvrir les métiers d’ingénieures et de techniciennes.
  • Delphine Remy-Boutang, le Bureau - Journée de la femme digitale
    Delphine Remy-Boutang a co-fondé en 2013 La Journée de la Femme Digitale, événement auquel est adossé un club exclusif des femmes du digital, et qui a produit en 2017 à une étude sur les femmes dans la révolution numérique. Elle intervient régulièrement sur les thèmes de l’innovation, de l’entreprenariat au féminin et de la place des femmes dans le numérique.
16h30-17h20 : « Contre les régressions des droits des femmes dans le monde » : table ronde autour de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

A suivre en direct sur Facebook et Twitter
Animation : Florence Mangin, haute fonctionnaire à l’Égalité entre les femmes et les hommes

Participantes :

  • Miren Bengoa, Présidente-fondatrice du comité ONU Femmes France
    Présidente-fondatrice du comité ONU Femmes France depuis 2013, Miren Bengoa s’est d’abord consacrée à l’aide au développement, notamment avec une spécialisation de santé maternelle et infantile. Elle dirige aujourd’hui la fondation Chanel, où son engagement pour l’autonomisation des femmes dans le monde est au cœur de sa mission. Cette vocation est également à l’origine de son activité bénévole pour ONU Femmes en France.
  • Manon Loizeau, journaliste et documentariste
    Journaliste et documentariste, lauréate (avec Alexis Marant) du prix Albert-Londres pour le film "La malédiction de naître fille". Les reportages et documentaires de Manon Loizeau offrent à des femmes un espace de parole inédit brisant les interdits. Par des témoignages terribles, son film Syrie : le cri étouffé (2017) apporte une dénonciation du viol comme arme de guerre.
  • Urszula Nowakowska, directrice du centre pour les droits des femmes, Pologne.
    Urszula Nowakowska a créé le centre pour les Droits des femmes en 1994 pour favoriser la prévention des violences domestiques et apporter un soutien aux victimes. Elle est une figure du mouvement de défense des femmes, engagé après la chute du communisme, lorsqu’il a fallu reprendre le combat des femmes pour obtenir le contrôle de leur propre corps : elle a notamment pris position en faveur du droit à l’avortement.
17h20 : Intervention de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes
17h30 : Intervention de clôture de la journée par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

PLAN DU SITE