Journée mondiale contre la peine de mort (10 octobre 2019)

À l’occasion de la 17e journée mondiale contre la peine de mort, la France rappelle son opposition à la peine de mort en tous lieux et toutes circonstances, et encourage tous les États appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue d’une abolition définitive.

La France se félicite de l’adoption, en janvier dernier, de la résolution annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies appelant à un moratoire universel sur la peine de mort, soutenue par un nombre historique de 121 États.

Conjointement avec la ville de Strasbourg, la présidence française du Comité des ministres du Conseil de l’Europe organise aujourd’hui une conférence de mobilisation en faveur de l’abolition de la peine de mort, dont l’éradication quasi-complète sur le continent européen demeure l’un des plus grands succès du Conseil de l’Europe.

PLAN DU SITE