Publication du rapport de la FIDH « Crimes sexuels contre la communauté yézidie : le rôle des djihadistes étrangers de Daesh » (25 .10.18)

Nous avons pris connaissance hier du rapport de la FIDH faisant état des crimes atroces commis de manière systématique contre des centaines de femmes yézidies particulièrement prises pour cibles par Daech.

A l’occasion de son entretien avec Nadia Murad, Prix Nobel de la paix 2018, le Président de la République a réaffirmé l’engagement de la France contre l’impunité des crimes commis en Syrie et en Irak, qui méritent, pour beaucoup, d’être qualifiés de crimes contre l’humanité. Il a annoncé plusieurs initiatives importantes en faveur des populations yézidies.

L’action déterminée de la France contre l’impunité des crimes commis en Syrie et en Irak a pris plusieurs formes. La France a soutenu plusieurs projets, dont l’enquête de la FIDH, qui visent à récolter les preuves des crimes commis par Daech à l’encontre des populations yézidies, en vue de l’ouverture de poursuites judiciaires. La France a coparainné la résolution 2379 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui prévoit la mise en place d’une équipe d’enquête dédiée à la collecte de preuves relatives à l’ensemble des crimes perpétrés par Daech en Irak. Nous rappelons également notre engagement en faveur de la politique de « tolérance zéro » contre les violences sexuelles : en 2019, la France fera de la lutte contre les violences sexuelles l’un des axes d’intervention prioritaire de sa présidence du G7 pour identifier les pistes d’action afin de mieux prévenir les violences et faciliter la réintégration sociale des victimes.

Par ailleurs, le Président de la République a annoncé à l’occasion de la visite de Nadia Murad que la France renforcerait son aide à la région de Sinjar, aussi bien en matière humanitaire que d’appui à la reconstruction. La France a d’ores et déjà mobilisé 7,5 M€ pour venir en aide aux populations yézidies en Irak. Il a aussi décidé d’apporter son parrainage au lancement par Nadia Murad d’un fonds pour la reconstruction du Sinjar, qui permettra notamment de créer des infrastructures, des écoles, des hôpitaux, et ainsi de favoriser le retour sur leur terre des populations yézidies déracinées. Le Président a invité Nadia Murad à présenter cette initiative au Forum de Paris sur la paix, devant plusieurs dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement, le 11 novembre prochain.

Le Président de la République a également annoncé qu’en réponse à la proposition de Nadia Murad, la France accueillerait cent femmes yézidies, victimes de Daech, libérées mais actuellement bloquées et sans soins dans les camps de réfugiés du Kurdistan irakien. Vingt d’entre elles devraient être accueillies d’ici la fin de l’année et les autres en 2019.

PLAN DU SITE