Un grand pas vers la réduction du nombre de rechutes chez les patients atteints de leucémie

Thaïlande

Thaïlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
3 juin 2019

L’équipe de recherche de la faculté de médecine de l’Université de Chulalongkorn a annoncé une étape décisive dans l’utilisation de cellules tueuses naturelles pour prévenir la rechute du cancer chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë.

Les cellules tueuses naturelles sont un type de globules blancs qui servent à détruire des cellules malignes ou présentant des anomalies génétiques potentiellement néfastes, généralement infectées par un virus et pouvant évoluer en tumeur ou en cancer.

En raison de la quantité limitée de ces cellules tueuses naturelles produites par l’homme (seulement 5 à 10 % des globules blancs du corps humain), les cellules tueuses doivent être cultivées en laboratoire, où elles peuvent être stimulées, multipliées et développées à l’extérieur du corps.

L’équipe de recherche de l’Université de Chulalongkorn a lancé un essai clinique avec un groupe de cinq patients atteints de leucémie myéloïde aiguë qui ne répondaient pas bien au traitement standard. Ils ont été traités avec des cellules tueuses naturelles provenant de donneurs. À ce jour, les résultats du projet ont été positifs et l’équipe de recherche passera aux prochaines étapes de traitement et de surveillance de l’efficacité des cellules tueuses chez les patients atteints de leucémie.

Outre les recherches sur le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë, le centre de recherche a également mis au point des méthodes de traitement du cancer utilisant des lymphocytes T récepteurs des antigènes chimériques.

Source : https://www.chula.ac.th/en/news/19240/

Rédacteur : lisa.louveton[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE