Le Microneedle Patch - une innovation bon marché, sûre et sans douleur

Thaïlande

Actualité
Thaïlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
28 septembre 2018

Après plus de 4 ans de recherche, le Dr Werayut a mis au point la micro-aiguille, un petit patch transdermique utilisé pour l’administration de médicaments.

La phobie des aiguilles est une peur commune chez les enfants et les adultes. Cependant, avec le patch de micro-aiguilles inventé par le professeur de génie mécanique Werayut Srituravanich de l’Université Chulalongkorn, il existe peut-être maintenant une solution rapide et abordable à la peur des aiguilles.

Bien que le patch à micro-aiguilles du Dr Werayut ne soit pas le premier du genre, il est économique et prend moins de temps à appliquer. En effet, la micro-aiguille du Dr Werayut est fabriquée à partir d’une solution de sucre de maltose, qui est moins coûteuse à produire.

Les patchs à micro-aiguilles sont indolores parce que les aiguilles ont moins d’un millimètre de profondeur et n’atteignent pas le niveau des récepteurs du patient. Ces-derniers peuvent placer le patch sur la peau, puis appliquer une légère pression pendant 5 minutes pour administrer le médicament. C’est beaucoup plus rapide que les patchs à micro-aiguilles classiques en polymère, qui nécessitent jusqu’à 20 minutes de pression constante pour que les médicaments se dissolvent.

En plus des patchs à micro-aiguilles, le Dr Werayut étudie le développement d’autres formes d’outils de vaccination, comme les aiguilles creuses et les micro-aiguilles de soie. Le professeur a souligné que la recherche sur la micro-aiguille peut être améliorée afin d’offrir une vaste gamme de médicaments et d’être appliquée dans diverses disciplines liées à la santé. Une collaboration avec des professeurs d’autres facultés, dont les facultés de médecine, des sciences et de pharmacie, est déjà en cours pour étendre la recherche et explorer l’utilisation des micro-aiguilles avec les vaccins, l’insuline, les médicaments, les cosmétiques, …

Le Dr Werayut ajoute : "Outre la micro-aiguille, le centre de recherche opérationnelle du département de génie mécanique explore également d’autres micro-recherches applicables à la médecine. Une innovation récente, par exemple, est le Needle Guide, qui peut être utilisé avec des appareils à ultrasons et pour les personnes atteintes de glaucome".

Rédacteur : vincent.drapeau[at]diplomatie.gouv.fr
Source : https://www.chula.ac.th/en/news/12824/

PLAN DU SITE