L’Université de Khon Kaen utilise l’intelligence artificielle pour renforcer la sécurité routière sur son campus

Thaïlande

Actualité
Thaïlande | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
31 mai 2018

Les statistiques de la division de la sécurité de l’Université de Khon Kaen (KKU) dénombrent 254 accidents de la route sur le campus entre 2013 et 2016, avec des deux-roues impliqués dans un cas sur deux. Afin de réduire de 20 % par an le nombre d’accidents de la route et de réduire à zéro le taux de mortalité, une étude est menée pour détecter les véhicules ne respectant pas les feux rouges et les motocyclistes sans casque.

L’idée est d’utiliser la technologie pour faire respecter la loi. Il faut savoir que la Thaïlande est le 2nd pays au monde avec le plus de morts liés à des accidents de la circulation chaque année dont 80% impliquent des deux-roues dont les propriétaires ne portent souvent pas de casque, pourtant obligatoire.
Un programme détecte d’abord si le feu rouge est allumé. Ensuite, il compte le nombre de personnes en infraction, enregistre l’image et la plaque d’immatriculation pour poursuivre l’action en justice en temps voulu. L’autre programme utilise l’intelligence artificielle (IA) pour détecter les motocyclistes sans casque.

L’IA dispose d’une caméra qui distingue les motocyclistes sans casque de ceux qui le portent et enregistre l’image de la moto du contrevenant avec la plaque d’immatriculation. Le programme est précis dans la distinction entre un casque et une tête nue. Après avoir obtenu la preuve, le programme transmet les résultats à la police qui peut envoyer l’amende immédiatement.
M. Kasem Phuthamma, chef du Bureau de la sécurité et de la circulation, a déclaré : "Le détecteur IA libère une grande partie de la charge de travail des agents."

Source : https://www.kku.ac.th/news/v.php?q=0015701&l=en
Rédacteur : vincent.drapeau[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE