Une équipe taïwanaise propose une nouvelle méthode pou faciliter la production de biocarburant

Taïwan

Actualité
Taïwan
15 juillet 2019

L’Academia Sinica a révélé une nouvelle méthode qui facilite la production de biocarburant en utilisant une microscopie cryoélectronique, une technologie qui permet aux chercheurs de déterminer plus facilement la structure d’enzymes catalyseurs qui accélèrent le processus de transformation de la biomasse en biocarburant.

Considérés comme une source d’énergie renouvelable, les biocarburants regroupent l’éthanol et le biodiesel produit à partir de biomasse, d’après l’US Energy transformation Administration.

L’Academia Sinica Cryo-EM Center a utilisé le processus de microscopie cryoélectronique pour geler les biomolécules et étudier une coupe de ces molécules avec une résolution atomique. Cela a permis de délimiter la structure de bases des effets du Ph et le co-facteur bispécifique de l’enzyme Ketol-avid reductoisomerase (KARIs). Il s’agit d’une enzyme utilisée en deuxième étape de la voie de biosynthèse de la chaînes d’acides animées BCAAs. La demande en BCAAs, pour la nourriture animale ou en tant que supplément alimentaire pour l’Homme est estimée à 1 500 tonnes par an, ce qui représente plusieurs millions de dollars.

Ces dernières années, le BCAA a été utilisé pour la production de biocarburants. Par le passé, les scientifiques ont déterminés la structure de ces enzymes via une diffraction par Rayon X de forme cristallisée. Cependant, il est difficile de cristalliser de larges, instables et insolubles enzymes. Ces recherches conduites par Professeur Chen Chin-Yu (陳青諭) de National Central University et le chercheur émérite Tsai Ming-Daw (蔡明道) de l’Academia Sinica ont été publiés dans le Journal of the American Chemical Society le 17 avril dernier.

Source :
Focus Taiwan (19 avril 2019)

Contact :
Jonathan Drubay,
jonathan.drubay[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE