Tsai Ing-wen promet de renforcer le secteur aérospatial taïwanais

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
7 mars 2018

Le gouvernement est déterminé à prolonger le succès du programme Formosat-5, le premier satellite entièrement conçu et fabriqué à Taïwan, en renforçant le financement public et la formation des talents dans le secteur aérospatial, a déclaré le 23 février la présidente de la République, Tsai Ing-wen.

Selon la chef de l’État, le lancement l’an dernier de ce satellite d’observation à haute résolution de la Terre a suscité la fierté des Taïwanais et a constitué une étape majeure dans l’histoire du secteur aérospatial taïwanais. Le gouvernement, a-t-elle dit, soutient des initiatives qui devraient renforcer la compétitivité du pays en matière de recherche et développement et favoriser la reconnaissance internationale de l’expertise de Taïwan dans ce domaine. L’industrie aérospatiale de Taïwan a connu une croissance constante ces dernières années, avec une moyenne de 8% par an, dépassant les 100 milliards de dollars taïwanais (2.81 milliards d’euros) au cours des deux dernières années.

La présidente a fait ces remarques en recevant au Palais présidentiel, à Taipei, les membres de l’équipe Formosat-5. Le satellite de l’Organisation nationale de l’espace (NSPO) a été lancé le 25 août 2017 depuis la base Vandenberg de l’Armée de l’air américaine, en Californie, après un programme de conception et de construction qui a duré 6 ans, impliqué plus de 50 équipes universitaires et industrielles, et coûté 5.6 milliards de dollars taïwanais (160 millions d’euros).

Si dans les premiers mois les images fournies par le satellite n’étaient pas nettes, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Formosat-5, a relevé Tsai Ing-wen, contribue aujourd’hui à sauvegarder l’avenir de Taïwan en offrant des images en temps réel et à haute définition permettant d’observer les changements climatiques et environnementaux, et pouvant également être utilisé pour la prévention des risques associés aux catastrophes naturelles et à l’aménagement du territoire. Cette information, a-t-elle dit, se révélera précieuse pour les chercheurs et pour les décideurs politiques dans l’ensemble de ces domaines.

Selon la NSPO, laquelle est administrée par les Laboratoires nationaux de recherche appliquée sous l’égide du ministère des Sciences et Technologies (MOST), Formosat-5 effectue une révolution autour de la Terre en 99 minutes à une orbite de 720 km synchronisée avec le soleil.
Les instruments équipant le satellite possèdent une résolution panchromatique de 2 m2 et une résolution multispectrale de 4 m2. Formosat-5 est doté d’un instrument de télédétection embarqué et d’une sonde d’analyse du plasma ionosphérique entièrement conçus et construits à Taïwan. Depuis son lancement, il a fourni 2 250 images à haute résolution, notamment de l’éruption du mont Agung à Bali, en Indonésie, au mois de novembre 2017, ainsi que des feux de forêts qui ont ravagé le sud de la Californie en décembre 2017.

Par ailleurs, l’Association de l’Industrie Aérospatiale de Taïwan (TAIA) et l’Association des Industries Aérospatiales des Philippines (AAIAP) viennent de signer un protocole d’entente sur la promotion des échanges industriels et de la coopération renforcée entre les deux pays. Les principaux constructeurs aéronautiques des Philippines se concentrent sur l’assemblage, la fabrication de commandes de vol et l’avionique, tandis que l’industrie aérospatiale de Taïwan se concentre principalement sur le développement de composants des moteurs d’avion. L’établissement de ce partenariat aidera ainsi les industries des deux pays à se compléter mutuellement.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE