Taïwan fait un nouveau pas en avant en IA

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
7 mars 2018

Taïwan cherche à innover sur de multiples fronts scientifiques, culturels et humanitaires. Et l’IA pourrait être sa meilleure réponse sur la scène mondiale. Le Ministère des Sciences et des Technologies (MOST) vient de célébrer le lancement du Centre pour l’Intelligence Artificielle et la santé à NTU (National Taiwan University). Et un centre d’exposition sur la robotique a ouvert ses portes au Parc Scientifique Central de Taïwan (CTSP) à Taichung.

La recherche en IA est un sujet d’actualité à travers le monde, et représente l’un des principaux objectifs du ministre des Sciences et des Technologies Chen Liang-gee, depuis sa nomination le 15 février dernier. « La recherche sur l’IA a commencé dans les années 1950. Et, dans les années 1980 et 1990, des progrès significatifs ont été réalisés dans les systèmes de contrôle industriels », explique Kuo Tei-wei, Président de NTU. En 2010, la recherche de l’IA sur l’apprentissage en profondeur s’est étendue aux langues, à la reconnaissance des objets et à celle des images médicales. Aujourd’hui, d’après Ethan Tu, fondateur de Taïwan AI Labs, Taïwan est bien placé pour être au centre de l’innovation mondiale en IA. Taïwan a en effet plusieurs avantages concurrentiels en ce qui concerne les logiciels hardware et software et le big data, et peut les utiliser pour faire bon usage de l’IA. D’après Tu, Taïwan est leader mondial dans la numérisation des dossiers hospitaliers. Ce réseau de données constitue une base sur laquelle les chercheurs et les scientifiques peuvent travailler pour intégrer les technologies de l’IA et créer un système de soins de santé automatisé et plus intelligent. Aujourd’hui, le plus grand défi de Taïwan, avec son solide réseau d’IdO (Internet des Objets), est de retenir les talents.

Le 31 janvier 2018, le centre de recherche du MOST en IA a été officiellement ouvert, en présence de Kuo Tei-wei, Président de NTU. Le choix de l’université n’est pas anodin : NTU est classé en 1ère position en recherche en IA en Asie, et au 37ème rang mondial. Le ministère prévoit d’allouer plus d’un milliard de dollars taïwanais (28 millions d’euros) par an dans ce centre de recherche, qui vise principalement à accroitre la capacité de recherche en IA à Taïwan, ainsi qu’à faciliter le développement économique et social de l’île. Il devrait également contribuer à créer une plateforme de développement des applications et technologies en IA. Enfin, il servira à coordonner la coopération entre le gouvernement, les secteurs industriel et universitaire, la recherche et la médecine, promouvoir la recherche biomédicale et renforcer l’influence mondiale de l’île.

Un centre d’exposition sur la robotique a également ouvert ses portes à Taichung. “Il servira de plateforme pour le développement future de la robotique industrielle », a expliqué Chen Liang-gee, lors de la cérémonie officielle d’inauguration. D’après Chen, le ministère allouera 2 milliards de dollars taïwanais (55 millions d’eurps) pour installer plusieurs bases en robotique au CTSP ainsi qu’au Parc Scientifique du Sud de Taïwan (STSP), sur une période de 4 ans, dans le but de créer 50 startups, attirer 600 équipes pour s’y installer, produire 45 programmes en application robotique, réaliser 30 technologies/produits clés et enfin, créer 1450 emplois pour des experts techniques.

Illust: Lancement officiel, 495.1 ko, 1000x562
Lancement officiel du centre de recherche du MOST en IA

Source : NTU

Sources :

Plus d’information :
BNEXT : https://meet.bnext.com.tw/intl/articles/view/40549
AILabs : https://ailabs.tw/about-us/

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE