Qualité de l’air à Taïwan : nouvelle version de l’application mobile

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
7 mars 2018

Une version améliorée de l’application mobile Environmental Info Push a été dévoilée le 12 février par l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA), à Taipei. Elle fournit des données en temps réel et des prévisions sur la qualité de l’air à Taïwan en mandarin et en anglais.

La nouvelle version de l’appli permet notamment d’accéder à des mesures mises à jour heure par heure, ainsi qu’aux prédictions à 12 heures et à trois jours de la qualité de l’air, exprimées via l’indice de qualité de l’air (Air Quality Index - AQI).

Cet indice synthétique convertit la concentration de six polluants majeurs – ozone (O3), dioxyde d’azote (NO2), dioxyde de soufre (SO2), monoxyde de carbone (CO), particules PM10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 microns) et particules PM2.5 (particules dont le diamètre est inférieur à 2.5 microns) – en valeurs indiciaires allant de 0 à 500, en fonction de l’impact sanitaire de chaque polluant. L’indice AQI est associé à des couleurs allant du vert (bonne qualité) au marron (dangereux). L’appli donne en outre des informations sur l’humidité, les températures, les rayons ultraviolets et la pollution des cours d’eau. Elle fournit également des conseils adaptés concernant l’activité physique.

Selon le ministère de la Protection environnementale, l’application communique les données fournies par un nouveau modèle de prévisions s’appuyant sur 76 stations de surveillance de la qualité de l’air et 387 stations météorologiques réparties sur l’ensemble du territoire, ainsi que sur les données recueillies au cours des dix dernières années.

L’indice AQI est le premier à Taïwan à fournir des données mises à jour heure par heure, a souligné le ministre de la Protection environnementale, Lee Ying-yuan. Qui plus est, les normes relatives à l’impact sanitaire des polluants en vigueur à Taïwan sont plus strictes que chez nombre de ses voisins : par exemple, une alerte rouge est déclenchée quand la concentration dans l’air des PM2.5 atteint 54.5 microgrammes par mètre cube (µg/m3), contre 70 µg/m3 au Japon.
Lancée en 2013 et disponible sur Google Play et Apple Store, l’appli Environmental Info Push a déjà été téléchargée plus de 389 000 fois. Elle a remporté plusieurs prix à Taïwan et à l’étranger, dont un Prix Geospatial d’excellence mondiale attribué en 2016 par Geospatial Media and Communications, en Inde.

Source :
Taiwan Info (21 février 2018) :
https://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=68&post=129675

Plus d’information :
AQICN (pollution de l’air dans le monde entier :) aqicn.org/map/world/fr

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE