Qimei, île-modèle des énergies renouvelables à Taïwan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
16 janvier 2018

A Qimei, l’une des îles de l’archipel de Penghu, dans le détroit de Taïwan, 45% de l’électricité consommée devrait provenir d’énergies renouvelables en 2019. L’entreprise publique Taipower construit pour cela un réseau de distribution permettant l’alimentation de l’île en énergie photovoltaïque et éolienne.

Ce projet, mis en œuvre dans le cadre du Programme National de l’Energie (NEP) de Taïwan, vise à produire 3,37 mégawatts (MW) d’électricité d’ici 2019 pour alimenter les 4 000 foyers de cette petite île. Taipower y exploite actuellement un petit réseau électrique.

D’après Chen Chao-shun, coordinateur en chef de la deuxième phase du NEP, l’électricité consommée à Qimei était jusqu’à présent produite par quatre groupes électrogènes fonctionnant au diesel, un mode de production coûteux qui revient à 16 dollars taiwanais (0,45 centimes d’euros) par kilowatt-heure (kWh). Le remplacement de ces groupes diesel par des sources renouvelables pourrait permettre d’économiser 53,9 millions de dollars taiwanais (1,5 millions d’euros) par an, selon les estimations de Taipower.

Avec des vents forts en automne et en hiver et un ensoleillement important en été, Qimei et les autres îles de Penghu sont des sites parfaits pour le développement des renouvelables. Fin 2017, la construction d’installations photovoltaïques a fait passer à environ 6% la part des renouvelables à Qimei, d’après Chen Chao-shun.

La puissance maximale de production d’électricité renouvelable, qui atteint en cette fin d’année 410 kilowatts-crête (kWc), devrait être portée d’ici 2019 à 600 kWc. Les capacités de stockage de l’énergie, quant à elles, devraient atteindre 2 000 kWh en 2019, contre 300 kWh en cette fin d’année.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE