Prix de la thèse en SHS 2016 : Taïwan encourage les recherches sur le monde chinois

Taïwan

Actualité
Taïwan | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences Humaines et sociales
16 janvier 2018

Le représentant de Taïwan en France, l’ambassadeur Zhang Ming-zhong, a remis, le 8 décembre à l’Université Paris Diderot, le Prix de thèse 2016 à trois lauréats distingués par le jury.

Ce prix, qui existe depuis 1998 sous l’égide du ministère taiwanais de l’Éducation et de la Fondation sino-française pour l’Éducation et la Culture, récompense chaque année deux à trois thèses de doctorat soutenues en France sur la Chine ancienne et classique ou sur la Chine moderne et contemporaine.

Le Premier Prix a été attribué à Joseph Ciaudo de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) pour sa thèse intitulée : « Sinodicée en question : Essai d’histoire intellectuelle à partir des discours culturalistes de Zhang Junmai (1919-1931) ».

Le Deuxième Prix a été attribué ex-aequo à Nolwenn Salmon, également de l’INALCO, pour sa thèse intitulée « Les journalistes chinois engagés dans le domaine de l’environnement : les équilibres de la critique entre acceptation et refus du politique », ainsi qu’à Yu Min de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) pour sa thèse intitulée « Art sous contrainte : artistes, peinture et politique en République populaire de Chine (1949-1966) ».
Cette année, le prix de 1 000 euros a été exceptionnellement doublé par le Bureau de représentation de Taipei en France, qui souhaite vivement encourager la recherche universitaire sur le monde chinois.

Source :
Taiwan Info (12 décembre 2017) :
http://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=65&post=126342

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE