Microsoft choisit Taïwan pour son pôle R&D en intelligence artificielle

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
6 février 2018

La société Microsoft a choisi Taïwan pour implanter un centre de recherche et de développement en intelligence artificielle. Une décision prise en raison de la valeur des talents disponibles à Taïwan, de l’attrait du marché taïwanais, et de l’impulsion donnée par le gouvernement dans ce secteur.

Ce centre de développement de l’IA sera installé dans les bureaux de Microsoft à Taipei. La société entend investir 1 milliard de dollars taïwanais, soit plus de 28 millions d’euros, en deux ans dans le but de constituer une équipe de cent chercheurs. D’après le président de Microsoft à Taïwan, Sun Chi-kang, l’effectif devrait doubler dans les cinq ans à venir avec le concours des ministères de l’économie, des sciences ou de l’éducation. La priorité sera donnée à la saisie en langue chinoise sur Swiftkey (un clavier virtuel utilisant l’IA), les technologies d’inférence de l’intention de l’utilisateur, et les applications de l’intégration de l’IA en aval.
Le premier ministre William Lai a expressément salué le choix de Microsoft : « Nous aimerions que l’arrivée de la branche Intelligence Artificielle de Microsoft joue un rôle moteur dans la transformation des industries taïwanaises. Toutes ces industries intelligentes une fois reliées entre elles constitueront un secteur d’intelligence artificielle du pays. » En outre, Taïwan s’est avéré être aujourd’hui un élément essentiel de la chaîne logistique mondiale, de sorte que l’emplacement du centre de développement lui permettra de se rapprocher du marché et de se concentrer d’avantager sur les logiciels en IA.
Taïwan dispose de professionnels à la formation solide en mathématiques et ingénierie. Qui plus est, Taïwan est un maillon-clé de la chaîne globale de fournisseurs de technologies, et l’implantation du centre de développement lui permettra d’être proche du marché et d’encourager les entreprises locales à investir dans les logiciels et l’IA. Par ailleurs, le gouvernement taïwanais s’est vivement engagé à promouvoir l’IA, ce qui a débouché sur une alliance entreprises-universités pour le développement de l’IA. Microsoft souhaite mettre à profit cette alliance et faire passer l’IA à la phase industrielle, tout en l’intégrant dans les autres secteurs.

La troisième raison invoquée par Sun Chi-kang est l’engagement du gouvernement taïwanais à promouvoir l’IA, qui a débouché en décembre 2017 sur l’établissement d’une alliance entreprises-universités pour le développement de l’IA. Microsoft, a-t-il dit, veut mettre à profit cette alliance et faire passer l’IA à la phase industrielle, tout en irriguant les autres secteurs.

Présent à la conférence de presse de l’annonce de la création du centre, le Premier ministre, Lai Ching-te, a salué un investissement très significatif pour le développement de l’industrie taïwanaise. Cette annonce est intervenue un mois après la signature, par le ministère des Sciences et Technologies, d’un protocole d’accord avec Microsoft sur le développement de l’IA.

Illust: L'annonce de la (...), 683 ko, 855x483
L’annonce de la création du centre de développement de l’IA à Taipei
Taiwan Info, Aimable crédit du Yuan exécutif

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE