Le MOST signe un protocole d’entente avec Microsoft sur le développement de l’IA

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
16 janvier 2018

Le Ministère des Sciences et Technologies (MOST) vient de signer un protocole d’entente avec le géant Microsoft sur le développement de l’Intelligence Artificielle (IA). Aujourd’hui, le MOST est déterminé à trouver davantage de partenaires internationaux tels que Microsoft, afin de faciliter le développement de l’IA.

Les Laboratoires de Recherche Nationale Appliquée du MOST (NARLabs) ont signé un accord de coopération stratégique avec Microsoft dans trois domaines de l’IA : le big data, le développement d’une plateforme d’IA et celui d’un vivier de talents.

D’après NARLabs, Microsoft est l’une des rares entreprises au monde à fournir des services big data. La coopération future entre les deux entités devrait donc permettre aux chercheurs de NARLabs d’utiliser les outils de recherche de leur partenaire américain afin d’identifier rapidement les données dont ils ont besoin. En plus des services big data, Microsoft fournira également des ressources et un soutien technique permettant de développer des plateformes de développement de l’IA. La société américaine offrira également aux étudiants postdoctoraux des opportunités d’étudier dans ses laboratoires de recherche aux États-Unis. Enfin, Microsoft s’associera au MOST pour organiser des ateliers en IA dans le but de développer davantage le vivier de talents taiwanais.

D’autres géants de la technologie, tels qu’IBM, multinationale américaine présente dans les domaines du logiciel et des services informatiques, sont également présents sur le marché taiwanais de l’IA.

Fin octobre 2017, le MOST s’est engagé à investir 4 milliards de dollars taiwanais (133 millions de dollars américains) au cours des 4 prochaines années pour développer un vivier de talents dans le développement de la technologie de l’IA à Taïwan. Ce programme visera à former environ 2000 experts en IA par an dans le secteur privé, et à améliorer ainsi l’avenir de l’IA à Taïwan.
Conformément à ces objectifs, le gouvernement a également récemment annoncé la création d’un centre de recherche en IA à l’Academia Sinica, qui ouvrira ses portes dans le courant du mois de janvier 2018. NARLabs a également établi une plateforme entre industries et universités en IA à Kaohsiung, afin de permettre aux entreprises, aux responsables politiques et aux universitaires de travailler ensemble au développement de l’IA.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE