Le centre de formation sanitaire international de Taïwan contribue à l’amélioration des soins dans le monde

Taïwan

Actualité
Taïwan | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
24 mai 2018

Près de 1 500 professionnels en provenance de 62 pays et territoires sont déjà passés par le Centre de formation sanitaire international de Taïwan (TIHTC), signe de l’engagement du pays en faveur du développement des soins médicaux de pointe autour du monde, a annoncé le 27 mars le ministère de la Santé et des Affaires sociales, à Taipei. L’appel à candidature 2018 est ouvert pour s’inscrire dans un des programmes en formation clinique, en médecine traditionnelle chinoise et management de soins d’urgence.

Établi en 2002 par le ministère de la santé, le TIHTC s’inscrit dans les efforts accomplis par Taïwan pour réaliser le principe inscrit dans la Constitution de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : « La possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain  ».

Cet organisme situé à New Taipei est géré par l’hôpital de Taipei et rassemble un réseau de 56 établissements de santé publics et privés. Il assure des formations portant sur les technologies médicales de pointe, la gestion des urgences et du système de santé ou encore la médecine traditionnelle chinoise. Le TIHTC contribue aussi à partager l’expérience taïwanaise de mise en place d’une couverture sanitaire universelle, à travers le programme national d’Assurance santé.

Selon le ministère, le centre cible en particulier les 18 pays visés par la « nouvelle politique en direction du Sud ». Ainsi, des accords de coopération et des jumelages ont été conclus avec des établissements similaires en Asie du Sud et du Sud-Est. A la fin 2017, des accords avaient ainsi été signés avec dix institutions médicales en Inde, en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam. Dans ce cadre, des professionnels bénéficient d’une formation médicale de pointe et participent à des séminaires organisés en commun, renforçant la santé et le bien-être des populations de toute la région, a ajouté le ministère.

Élément essentiel de la stratégie de développement national élaborée par la présidente de la République, Tsai Ing-wen, la «  nouvelle politique en direction du Sud  » cherche à approfondir les liens agricoles, économiques, culturels, éducatifs, touristiques et commerciaux avec les dix États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), six États d’Asie du Sud, dont l’Inde, ainsi qu’avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Source :
Taiwan Info (29 mars 2018) :
https://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=56,59&post=131834

Site web pour candidater aux programmes de formation du THITC :
www.ptph.gov.tw/tihtc

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE