Le Cabinet Taïwanais renonce à l’objectif de sortir du nucléaire d’ici 2025.

Taïwan

Actualité
Taïwan | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
17 janvier 2019

En réponse au résultat pro-nucléaire du référendum de novembre 2018, le Cabinet Taïwanais repousse l’objectif de sortie du nucléaire d’ici 2025.

Suite au résultat à la proposition n°16 du référendum du 24 novembre 2018, le Cabinet a annoncé le 6 décembre abolir la décision de sortir du nucléaire d’ici 2025 et opter pour une solution axée sur le long terme.

Le référendum demandait aux votants (proposition n°16) s’ils souhaitaient ou non abroger l’article 95 de l’Electricity Act qui stipule que « toutes les installations de production d’énergie nucléaire doivent être mises hors service d’ici 2025 ». 5 895 560 (59.49%) votants étaient en faveur tandis que 4 014 215 (40.51%) étaient contre.

Kolas Yotaka, porte-parole du Cabinet, a annoncé lors d’une conférence de presse que suite à une réunion, le Cabinet a supprimé l’article 95-1 de l’Electricty Act et que la proposition sera envoyée au Yuan législatif pour considération, d’après le CNA (Centrale News Agency). Le Premier Ministre Lai Ching-te (賴清德) a annoncé que l’objectif de sortie du nucléaire est maintenu, mais l’échéance sera décalé.

L’objectif de sortie du nucléaire d’ici 2025 était un des axes de la politique de la Présidente Tsai Ing-wen lors de la campagne présidentielle de 2016. L’objectif initial était de supprimer la part d’énergie nucléaire d’ici 2025, tout en augmentant celle des énergies renouvelables et du gaz naturel pour atteindre respectivement 20% et 50%, ainsi que baisser la part dédiée au charbon à 30%.

Cependant, il a été mis en évidence que la population taïwanaise n’était pas bien informée du mix énergétique taïwanais. En effet, d’après un sondage du Risk Society and Policy Research Center, 44% de la population taïwanaise pensait que la majorité de la production électrique était associée au nucléaire alors qu’en 2017, seule 8% de l’électricité produite était d’origine nucléaire. De plus, le sondage a mis en évidence que l’échéance de 2025 n’était pas entièrement comprise de la majorité des taïwanais (seul 41% était au courant de l’échéance tandis que 57% indiquait que la politique n’était pas claire).

En attendant, la centrale nucléaire la plus vieille de Taïwan (Jinshan Nuclear Power Plant à New Taipei City), a cessé de fonctionner le 5 décembre dernier et est officiellement encours démantèlement. Cette centrale est entrée en fonctionnement en 1978, soit un an avant l’incident de Three Mile Island qui a entraîné la fuite de près de 2,5 megacuries de gaz radioactif et 15 curies (560 GBq) de iodine-131 dans l’environnement au nord-est des Etats-Unis.

Source :
Taiwan News (6 décembre 2018) :
https://www.taiwannews.com.tw/en/news/3590972

Rédacteur :
Jonathan Drubay,
jonathan.drubay[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE