La French Tech va s’installer à Taiwan Tech Arena

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
24 mai 2018

Au mois de juin, la French Tech Taïwan s’installera à Taïwan Tech Arena, la nouvelle base pour l’innovation lancée par le ministère taiwanais des Sciences et Technologies et qui ouvrira ses portes le même mois à Taipei. Ce lieu facilitera les échanges entre écosystèmes de start-up français et taiwanais, s’est félicité le Bureau français de Taipei (BFT).

Lancée en 2016, la French Tech Taïwan est l’un des 22 hubs dans le monde labellisés par l’État français. Elle a pour mission de soutenir les start-up françaises à Taïwan, tout en favorisant les coopérations entre jeunes pousses françaises et taïwanaises. D’après le coordinateur French Tech Taïwan, Laurent Le Guyader, également expert technique en innovation du Bureau Français de Taipei, Taïwan a su développer un écosystème dynamique et novateur pour les startups en Asie. L’île est en effet dotée de leaders mondiaux dans l’industrie des semi-conducteurs et de la sous-traitance électronique, du 15ème rang mondial en compétitivité, d’un environnement commercial occidental et d’une protection efficace des droits de propriété intellectuelle. En outre, Taïwan a mis l’accent sur le développement de l’internet des objets, des énergies renouvelables, de la biotechnologie, des machines intelligentes et de la défense nationale. Il y a donc de réelles opportunités pour les startups françaises à venir s’installer à Taipei.

Depuis le lancement de la French Tech Taïwan, 20 startups taïwanaises ont été envoyées en France, Cependant, l’une des difficultés est de convaincre les entrepreneurs taiwanais, plus habitués à travailler avec les États-Unis et le Japon, de se tourner vers l’Europe.

Côté taiwanais, le projet de la Taïwan Tech Arena est un prolongement des efforts entrepris par l’État pour encourager l’innovation et le développement des start-up. En janvier dernier, une délégation de 32 start-up taïwanaises organisée par le ministère s’est ainsi rendue au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, aux États-Unis, pour exposer leurs innovations dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la réalité augmentée et virtuelle, de l’Internet des objets, des systèmes de soins intelligents et des accessoires connectés.

Afin de rapprocher encore davantage les écosystèmes taiwanais et français, le ministère taiwanais des Sciences et Technologies et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères cofinanceront cette année l’incubation en France de six start-up taïwanaises, à travers le programme YEI (Young Entreprise Initiative). Celles-ci partiront en France en novembre 2018, pour une semaine de formation, mentoring et networking. En 2017, Taïwan était déjà l’un des cinq pays étrangers dont les entreprises étaient éligibles au programme YEI, et il devient cette année le premier à apporter un cofinancement, a souligné le ministère des Sciences et Technologies.

Par ailleurs, les 25 et 26 mai, le Centre national d’études spatiales français (CNES) et l’Agence spatiale européenne (ESA) organiseront la troisième édition du hackathon « ActInSpace » qui se déroulera simultanément dans plus de 50 villes sur les cinq continents, et pour la première fois à Taïwan.

Autre nouveauté, la France devient une destination pour le programme «  Learn, Explore, Aspire, Pioneer » (LEAP), lancé par le ministère des Sciences et Technologies et qui subventionne des ingénieurs et chercheurs postdoctoraux taiwanais pour qu’ils poursuivent pour un an à l’étranger des travaux sur des technologies innovantes.

Enfin, la troisième édition des Rencontres des entrepreneurs du sud de Taïwan s’est tenue à l’espace de coworking Hour Jungle, à Tainan, le 31 mars. Cet évènement était organisé par Gran Systems, HappyQ et Odysseus Space en partenariat avec la French Tech Taïwan, et soutenue par le ministère taiwanais de l’Économie.
Organisées depuis l’an dernier à Kaohsiung et à Tainan, les Rencontres des entrepreneurs du sud de Taïwan permettent aux entrepreneurs de la région, taiwanais comme étrangers, de découvrir des incubateurs et accélérateurs de start-up présents dans la région, de mieux connaître les dispositifs de soutien aux jeunes pousses et de se renseigner sur les formalités liées à la création d’entreprise et sur les facilités offertes aux étrangers souhaitant développer leur entreprise à Taïwan.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE