L’ITRI lauréat du TOP 100 mondial des acteurs de l’innovation

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
24 mai 2018

L’Institut de recherche sur les technologies industrielles (ITRI), installé à Hsinchu, dans le nord de Taïwan, a reçu le 20 avril à New York, aux États-Unis, le prix Edison d’argent dans la catégorie de la sûreté commerciale pour un appareil innovant qui renforce la visibilité des pompiers et secouristes ainsi que des victimes pendant un incendie. Il a également reçu le prix des 100 premiers innovateurs mondiaux.

C’est la deuxième année consécutive que l’ITRI est récompensé d’une médaille d’argent par les Edison Awards. L’an dernier, l’institut a remporté le prix dans la catégorie Énergie et durabilité pour la technologie URABat, une batterie rechargeable ultra-rapide en aluminium.

Mise au point par le laboratoire de recherche sur les énergies vertes et l’environnement de l’ITRI, la technologie ayant reçu le prix Edison d’argent cette année est une technologie micro-hydraulique, baptisée Fluid-Driven Emergency Rescuer (FDER), qui utilise les émissions des lances et des extincteurs pour générer de la lumière et une imagerie thermique. Elle aide les pompiers à combattre les incendies de manière plus efficace. Cette innovation aurait d’ores et déjà attiré l’attention du plus grand fournisseur américain de matériel de lutte contre les incendies, Akron Bass, ainsi que du géant du commerce électronique Amazon.

Selon Hu Yie-zu, le vice-président de l’ITRI, cette technologie a été appliquée à deux appareils uniques en leur genre : une buse de pulvérisation hydraulique (Fluid-Driven Tactical Nozzle) et une lampe hydraulique pour extincteur (Fluid-Driven Sprinkler Light). Couplé avec la caméra d’imagerie thermique, ces dispositifs permettent aux pompiers de clairement identifier l’emplacement de l’incendie ou des victimes prises au piège et augmente considérablement l’efficacité du sauvetage.

Selon Frank Bonafilia, directeur exécutif des prix Edison, les appareils de l’ITRI peuvent être adaptés dans tous les pays. Il a exprimé le vœu que l’institut puisse forger des liens avec des entreprises installées aux États-Unis d’Amérique pour poursuivre le développement de cette technologie et avoir un impact tangible sur l’amélioration des secours en cas d’incendie.

Créés en 1987, les prix Edison, en mémoire au scientifique Thomas Edison, sont décernés dans le cadre d’un vote de près de 2 000 membres du groupe à but non lucratif Marketing Executives Networking, qui regroupe d’importants dirigeants d’entreprises et universitaires qui évaluent les effets de nouveaux produits lancés l’année précédente en termes d’impacts sociaux, de commercialisation, de design et d’innovation. Les lauréats de cette année ont été choisis parmi environ 350 produits innovants.

L’ITRI a également officiellement reçu le 23 avril le Prix des 100 premiers innovateurs mondiaux (Top 100 Global Innovator) décerné par le cabinet américain Clarivate Analytics. Cette place reflète la reconnaissance dont jouit l’ITRI sur le plan international en matière de capacités de recherche et développement (R&D) et de protection de la propriété intellectuelle (IP).

L’ITRI figure dans le palmarès 2017 aux côtés de grandes entreprises de rang international et d’autres organismes publics de recherche comme le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) français et le Fraunhofer allemand.

Lancé en 2011, le TOP 100 mondial des acteurs de l’innovation s’appuie sur quatre critères – volume d’ensemble des brevets, taux d’acceptation des brevets, portée mondiale du portefeuille et influence des brevets – pour identifier les organisations les plus innovantes dans 11 secteurs différents. C’est la deuxième fois que l’ITRI figure dans ce classement. L’institut a remporté le premier prix en 2014.

« La propriété intellectuelle est essentielle pour maintenir l’avantage compétitif de Taïwan et susciter l’innovation industrielle, a commenté le nouveau président de l’ITRI, Edwin Liu. L’institut joue un rôle moteur à cet égard, avec un portefeuille de 28 598 brevets de portée mondiale et un soutien aux entreprises locales grâce à un soutien fort à la R&D dans les domaines du calcul numérique, des circuits de mémoire multicouche ou hybrides, et des systèmes de téléphonie et de transmission des données. »

Daniel Videtto, président en charge de la propriété intellectuelle et des normes chez Clarivate Analytics, a pour sa part déclaré, lors de la cérémonie de remise du prix organisée au siège de l’ITRI, que cette récompense célébrait la quête d’excellence de l’institut en matière d’innovation. Fondé en 1973, l’ITRI joue un rôle de premier plan dans le développement des secteurs innovants à Taïwan, et a aidé à incuber plus de 270 entreprises de pointe, dont le leader mondial de la fabrication en sous-traitance des circuits intégrés, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC).

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE