L’internet des Objets au cœur de la coopération industrielle franco-taiwanaise

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
6 novembre 2017

La 24e session du Comité franco-taïwanais sur l’industrie s’est tenue le 13 octobre à Taipei, présidée par Leu Jang-hwa, directeur général du Bureau pour le développement industriel au sein du ministère de l’Économie de Taïwan, et par Pascal Faure, à la tête de la direction générale des Entreprises (DGE) au ministère de l’Économie et des Finances de la France. Elle a permis de présenter les grands axes de la nouvelle politique industrielle de Taïwan et de faire le point sur la coopération bilatérale, en particulier dans le domaine de l’Internet des objets (IdO).

Au vu de l’évolution de l’économie mondiale, la structure industrielle taïwanaise doit être rapidement ajustée, a expliqué Leu Jang-hwa à ses interlocuteurs français. C’est pourquoi Taïwan a lancé l’initiative de promotion de cinq secteurs industriels innovants – les machines intelligentes, les biotechnologies, l’Internet des objets, les énergies renouvelables, et la défense –, aux côtés de l’économie circulaire et d’un nouveau paradigme agricole. Un Plan d’investissement dans les infrastructures d’avenir a également été lancé.

La France est elle aussi engagée dans une série de réformes (marché du travail, fiscalité) destinées à soutenir la transformation de ses entreprises et à encourager la transition écologique, la formation des jeunes talents et l’innovation, a relevé Pascal Faure.

Les liens entre la France et Taïwan sur l’Internet des objets se renforcent, a noté la DGE qui a rappelé qu’une délégation taïwanaise de 10 sociétés s’est rendue en France en juin 2017 pour visiter l’IoT Valley à Toulouse, le CITC EuraRFID à Lille, Systematic et les jardins de l’innovation d’Orange : « Ces fructueuses rencontres ont laissé espérer de possibles partenariats pour l’avenir proche. » Dans ce domaine, des complémentarités existent qui augurent de possibles coopérations, a renchéri le Bureau pour le développement industriel. Une table ronde sur l’Internet des objets a d’ailleurs été organisée à la suite de la session du comité.

Enfin, dans le cadre du Comité franco-taïwanais sur l’industrie, un outil pour financer les partenariats technologiques a été mis en place par BPI France, la banque publique d’investissement française, et son partenaire taiwanais, l’Institut pour l’industrie de l’information.

Source :
Taiwan Info (18 octobre 2017) :
http://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=53,56&post=123370

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE