L’intelligence artificielle pour prévoir les épidémies de grippe à Taïwan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
24 mai 2018

Un site internet de prévision des épidémies de grippe s’appuyant sur l’intelligence artificielle a été lancé le 11 avril à Taipei, conjointement par le ministère de la Santé et des Affaires sociales et par l’entreprise technologique taïwanaise Acer. Il s’inscrit dans la politique de santé publique du gouvernement.

Le site présente l’évolution probable des épidémies et estime le nombre des patients qui consulteront un médecin ou auront recours aux services d’urgence au cours des quatre semaines à venir. Ces estimations proviennent d’un modèle conçu par le Centre pour le contrôle des maladies (CDC), sous l’égide du ministère, et mis en œuvre grâce à la technologie d’intelligence artificielle d’Acer.

Selon Chen Shih-chung, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, cette plateforme aidera les décideurs publics et les institutions médicales à mieux allouer les ressources et à planifier des mesures adéquates en réponse aux épidémies. Elle contribuera aussi à mieux informer le public et à le sensibiliser aux mesures prophylactiques contre la grippe, a-t-il dit.

Les données sanitaires alimentant le modèle sont fournies par le programme national d’Assurance-santé et par le système de surveillance des infections à virus parainfluenza géré par le CDC. Les données démographiques et météorologiques proviennent des plateformes de données ouvertes de divers organismes publics.

Ce site, a ajouté Chen Shih-chung, reflète les capacités de pointe de Taïwan dans le domaine des mégadonnées médicales. Le ministre a également remercié Acer pour son soutien, l’initiative représentant selon lui un excellent exemple de collaboration public-privé pour la santé publique.

En réponse, Stan Shih, fondateur et président honoraire d’Acer, a estimé que les mégadonnées ont une valeur inestimable pour promouvoir le développement social à l’ère de la ville « intelligente ». Stan Shih a en outre formulé le souhait que cette initiative encourage d’autres projets publics numériques orientés vers un meilleur service des citoyens, facilite la recherche-développement transdisciplinaire et suscite le développement des applications des mégadonnées.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE