L’Academia Sinica va ouvrir un institut de recherche en IA

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
7 décembre 2017

Le Président de l’Academia Sinica, prestigieux institut de recherche universitaire taiwanais, a annoncé l’ouverture d’un institut de recherche en Intelligence Artificielle (IA) pour développer ses applications industrielles à Taïwan. Il servira de plate-forme d’échange et de coopération entre le milieu universitaire, le gouvernement et les entreprises, dans divers domaines technologiques.

Lors d’une conférence de presse sur l’IA début novembre, James C. Liao, le président de l’Academia Sinica, a déclaré que Taiwan est bien placé pour développer les technologies artificielles pour diverses industries, mais que l’île est actuellement confrontée à plusieurs défis.
Parmi les problèmes que l’institut de recherche en IA espère aborder, il y a la fuite des cerveaux de Taïwan vers d’autres pays - notamment les États-Unis et la Chine, tandis que le pays se bat pour maintenir sa compétitivité dans les industries de pointe. Compte tenu du développement mondial de l’IA et de l’Internet des Objets (IdO) dans le monde, l’institut de recherche en IA de l’Academia Sinica espère retenir les jeunes talents dans ce domaine d’activité. Le Centre d’Économie et de Connaissances Industrielles (IEK - Industrial Economics and Knowledge Center) a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’IA des objets apporte de formidables opportunités commerciales à Taïwan. Le groupe de recherche prévoit que l’IA appliquée à l’IdO sera à la pointe du changement dans le développement industriel de Taïwan.
IA et IdO ont longtemps été considérés comme inséparables. En conséquence, le monde technologique a décidé de fusionner ces deux acronymes pour former IAdO (AIoT - Artificial Intelligence of Things).
L’institut prévoit également de lancer son premier enseignement de recherche dès janvier 2018, avec un programme de trois mois permettant d’aider les ingénieurs du secteur industriel à étudier les solutions basées sur l’IA aux problèmes rencontrés dans leur domaine. Le directeur général de l’Académie, Chen Wei, a déclaré que les candidatures pour ce premier programme sont désormais ouvertes, et a invité les professionnels et spécialistes de toutes les industries à postuler.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE