InSilico Medecine annonce un centre de R&D en biomédecine et IA à Taipei

Taïwan

Actualité
Taïwan | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
15 mai 2018

Le 20 mars, l’entreprise américaine Insilico Medecine a annoncé qu’elle lancerait prochainement un nouveau centre de R&D dans le centre d’incubation du Parc biotech de Nankang. D’après le Premier Ministre William Lai, Taïwan devient peu à peu un hub mondial pour l’industrie biomédicale.

La société a organisé une cérémonie d’inauguration d’Insilico Taiwan le 21 mars à l’hôtel Regent de Taipei. Dans un communiqué de presse, l’entreprise s’est dit très heureuse de s’installer à Taïwan, et a déclaré être optimiste quant à la mise en place d’une équipe spécialisée en « deep learning  », qui devrait devenir leader dans le domaine de la biotechnologie et de la biomédecine à Taïwan.

Insilico Medicine est une entreprise américaine basée à Baltimore, dans l’état du Maryland, et spécialisée en IA et applications de nouveaux médicaments. C’est la première compagnie à combiner l’expertise en IA appliquée à la chimie.
D’après le communiqué de presse, certains des projets majeurs de la société impliquent des initiatives de découverte de médicaments qui aideront à traiter le cancer, les maladies dermatologiques, la fibrose, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, ou encore le diabète.

La biomédecine est une branche spécifique médicale impliquant les principes biologiques naturels à une pratique clinique. Elle implique une étude des procédures physiologiques grâce aux méthodes biologiques, chimiques et physiques.

D’après le Premier Ministre William Lai, Taïwan fait des progrès considérables dans la stratégie nationale de promotion de l’industrie biomédicale. Le gouvernement taiwanais prévoit que la technologie biomédicale devienne une industrie de 1000 milliards de dollars taiwanais au cours des prochaines années. La croissance totale de l’industrie des technologies biomédicales à Taïwan a été estimée à 3,4% l’an dernier, ce qui constitue un début très prometteur pour la première année de la stratégie d’innovation “5+2” du gouvernement Tsai pour le développement des industries innovantes.

Taïwan espère que la coopération entre les diverses agences et industries privées contribuera à faire de Taïwan une plaque tournante majeure pour la création de médicaments et de technologies médicales de pointe.

L’Academia Sinica de Taïwan, en coopération avec plusieurs agences gouvernementales, construit un parc national de recherche en biotechnologie de 25,44 hectares, qui accueillera le Ministère de la Santé, le centre de développement des biotechnologies du Ministère des affaires économiques et deux centres de recherche de l’Academia Sinica. Ce projet, d’un budget d’environ 22,5 milliards de dollars taiwanais (620 millions d’euros), est géré par un comité spécial composé de 7 responsables de l’Academica Sinica – la plus haute institution de recherche du pays, et de trois ministères.
Une fois achevé, il accélérera considérablement le rythme de l’innovation et de la recherche dans les domaines des sciences et technologies biomédicales.

D’après le Premier Ministre, le développement de médicaments spécialisés et l’intégration de l’industrie biomédicale dans d’autres industries, en particulier la technologie intelligente et l’internet des objets, sont cruciaux pour le futur système de santé de Taïwan. Les universités taïwanaises sont également encouragées à étendre leurs programmes et investissements dans les domaines de la médecine et de la santé.

Sources :

Pour plus d’information :
http://www.nbic.org.tw/Page_00.aspx?w_code=42

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE