Foxconn lance le superordinateur le plus rapide de Taïwan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
6 février 2018

Hon Hai Precision Industry, la maison-mère du groupe industriel taïwanais Foxconn Technology, vient d’annoncer la sortie du superordinateur le plus rapide jamais mis en service à Taïwan. Trois fois plus performant que les superordinateurs déjà implantés sur l’île, il illustre les capacités de recherche et de développement de pointe du pays.

Installé au sein du Parc technologique des logiciels de Kaohsiung (le Kaohsiung Software Technology), dans le sud de Taïwan, ce superordinateur peut effectuer jusqu’à 6 million de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde, soit la puissance de 5,4 millions d’appareils iPhone X, a expliqué l’entreprise. Il s’agit de pétaFLOPS, c’est à dire les opérations de calcul qui impliquent des nombres réels.

Foxconn Technology est un groupe industriel taïwanais spécialisé dans la fabrication de produits électroniques, et principal sous-traitant d’Apple, de Microsoft, d’Intel, ou encore de Sony. Basé à New Taipei City, son chiffre d’affaire est de 131,8 milliards de dollars (106 milliards d’euros). L’entreprise multinationale est présente en Asie, en Amérique du Sud, et en Amérique du Nord, et employait en 2015 plus de 1,3 millions de personnes. En tant que fabricant de conception original (Original Design Manufacturer – ODM), Foxconn a déjà construit plusieurs serveurs, mais c’est la première fois que le groupe construit un système entier de superordinateur.

Selon Hon Hai, ce nouveau super-ordinateur trouvera des applications dans un large éventail de domaines allant de l’analyse des données sportives à l’animation visuelle. Il devrait également contribuer de manière significative au secteur de la santé grâce à ses capacités d’analyse, de comparaison et de traitement de vastes ensembles de données et d’images issues d’analyses médicales.

En s’appuyant sur l’informatique dans le nuage et divers programmes d’intelligence artificielle, ce système fournira aux professionnels de santé les informations et ressources leur permettant d’effectuer des diagnostics plus précis et efficaces, a indiqué l’entreprise. Par exemple, le séquençage d’un ADN pourra être effectué en 30 minutes au lieu de trois jours, et les simulations d’opérations chirurgicales ou de traitements radiologiques demanderont six minutes au lieu d’une journée, et fourniront aux médecins des informations en temps quasi-réel.

Pour faciliter son accès à tous les taïwanais, le système sera connecté par des fibres optiques exploitées par Asia Pacific Telecom (une filiale de Hon Hai), qui fournira des services de réseau dans toute l’île.

Plus de 250 entreprises sont implantées au sein du Parc technologique des logiciels de Kaohsiung, où elles ont investi depuis son ouverture en 2000 quelques 23,6 milliards de dollars taïwanais (650 millions d’euros) et créé plus de 8 000 emplois.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE