Développement technologique : Taïwan et l’Inde resserrent leurs liens

Taïwan

Actualité
Taïwan | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
6 novembre 2017

Un protocole d’accord sur la coopération en matière de recherche et le développement technologique a été conclu le 12 octobre à Taipei par l’Institut de recherche sur les technologies industrielles (ITRI), financé par l’État et installé à Hsinchu, et par le Conseil de la Recherche Scientifique et Industrielle (CSIR) de l’Inde.

Dans le cadre de cet accord, les deux parties collaboreront sur la recherche dans quatre domaines principaux : technologies biomédicales, énergies vertes, automatisation intelligente, et machines intelligentes. L’ITRI et le CSIR entendent aussi coopérer en matière de formation des chercheurs et échanger leurs connaissances.

Après la signature de l’accord, le ministre de l’Économie, Shen Jong-chin, a déclaré que celui-ci allait renforcer les liens entre Taïwan et l’Inde et ouvrir la voie à une plus forte présence des entreprises taïwanaises.

Une telle collaboration bilatérale s’inscrit dans la ligne directe de la « nouvelle politique en direction du Sud » voulue par la présidente de la République, Tsai Ing-wen. Cette initiative gouvernementale visant à approfondir les liens agricoles, économiques, culturels, éducatifs, touristiques et commerciaux avec les États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), six États d’Asie du Sud, dont l’Inde, ainsi qu’avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Le président de l’ITRI, Lee Chih-kung, a quant à lui estimé que le protocole d’accord bénéficiera au développement des secteurs technologique et manufacturier des deux pays, et qu’il aiguillera la transformation économique et la restructuration industrielle de Taïwan. Il devrait, a-t-il ajouté, aussi apporter des solutions aux défis environnementaux auxquels l’Inde est confrontée.
Au sujet de l’innovation et des technologies de l’information, l’ITRI a également signé deux protocoles d’entente : l’un avec First Asia Venture Capital, et l’autre avec Brainspark. Le but de ces accords est de promouvoir les opportunités pour les entreprises de concevoir et de développer de nouveaux produits.

Source :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE