Changements climatiques : un forum organisé à Taichung

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
6 novembre 2017

Un forum destiné à promouvoir les échanges entre les organisations non gouvernementales (ONG) taïwanaises et leurs homologues internationales en rapport avec la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) s’est tenu le 28 septembre à Taichung.

Organisé par la municipalité de Taichung avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, il a permis de souligner l’engagement de Taïwan pour la sensibilisation sur les conséquences des changements climatiques. Environ 400 universitaires, experts, représentants d’ONG, responsables gouvernementaux et étudiants de Taïwan et de neuf autre pays y ont participé.

Intitulé « Des villes vivables vers le développement durable », le forum a porté sur les systèmes d’approvisionnement alimentaire faiblement émetteurs de carbone, sur les partenariats entre ONG internationales et collectivités locales, sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) fixés par les Nations-Unies, et sur la réponse à apporter en ville aux changements climatiques, entre autres.

Sont notamment intervenus lors du forum Langston James Goree VI, vice-président de l’Institut international du développement durable, dont le siège est au Canada, et le sénateur Parlindungan Purba, de l’Indonésie. Au total, 19 experts ont partagé les mesures adoptées par des villes et des ONG au Japon, en Mongolie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande, à Taïwan, au Royaume-Uni et au Vietnam.

S’exprimant à l’ouverture du forum, le ministre adjoint des Affaires étrangères, Wu Chih-chung, a souligné que les changements climatiques ne connaissent pas de frontières, citant l’exemple de l’ouragan Irma qui a frappé au début du mois de septembre le sud des États-Unis et les pays voisins. Taïwan ne fait pas partie de la CCNUCC, mais est déterminé à rejoindre la communauté internationale dans sa lutte contre le réchauffement climatique, a-t-il rappelé.

Dans ce domaine, la Loi sur la réduction et la gestion des gaz à effet de serre promulguée à Taïwan en juin 2015, et la contribution décidée au niveau national et décidée deux mois plus tard, illustrent la détermination du gouvernement, a insisté Wu Chih-chung.

Source :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE