Atelier Taïwano-américain sur l’inclusion numérique à Taipei

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
16 janvier 2018

Un atelier international sur les moyens de réduire la fracture numérique et d’améliorer le taux de pénétration des utilisateurs dans la région Asie-Pacifique, s’est tenu du 4 au 8 décembre à Taipei, réunissant experts et décideurs politiques.

Organisé conjointement par le Ministère des Affaires Étrangères (MOFA) et l’Institut Américain de Taïwan (AIT), cet atelier s’est organisé sous l’égide du Taiwan-US Global Cooperation and Training Framework (GCTF), une plateforme lancée en 2015 afin d’élargir la collaboration entre les deux pays sur les questions régionales et mondiales. Les participants ont mis en évidence les moyens de relever les défis des infrastructures numériques dans la région Asie-Pacifique, ainsi que les méthodes permettant de faire progresser les opportunités du numérique en améliorant la connectivité à internet dans les zones rurales.
S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, le vice-ministre du MOFA, Paul Wen-liang Chang, a déclaré que Taïwan apporte son expertise dans la promotion de l’inclusion numérique en organisant et en participant à de nombreux évènements internationaux. Cet engagement est mis en évidence par les ateliers organisés dans le cadre du GCFT, ainsi que par le Digital Economy Forum, organisé chaque année par les États-Unis et Taïwan.
D’après le directeur de l’AIT, Robert Forden, l’élargissement de l’accès à internet et une plus grande inclusion numérique sont la base de démocraties ouvertes et participatives. L’ambition est donc d’accompagner de plus en plus d’acteurs sociaux dans l’utilisation du web collaboratif. L’inclusion numérique – ou e-inclusion, est un processus qui vise à rendre le numérique accessible à chaque individu, principalement la téléphonie et internet, et à leur transmettre les compétences numériques qui leur permettront de faire de ces outils un levier de leur insertion sociale et économique.
Depuis la création du GCTF, Taïwan et les États-Unis ont organisé 10 ateliers dans les domaines tels que l’éducation, le commerce électronique, l’énergie, la protection de l’environnement, l’assistance humanitaire, la santé publique et l’autonomisation des femmes. A ce jour, plus de 200 représentants de près de 30 pays ont assisté à ces évènements.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE