Ecole thématique franco-suédoise sur les matériaux fonctionnels : les inscriptions sont ouvertes

Suède

Actualité
Suède | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Stockage de l’énergie
28 janvier 2019

L’Institut Français de Suède co-organise du 13 au 17 Mai 2019 à Lund l’école thématique franco-suédoise sur les matériaux fonctionnels pour l’énergie. L’école a pour sujet les méthodes d’analyses structurales de ces matériaux par la diffraction/diffusion des rayons X et des neutrons.
Cette école, nommée FASEM (French and Swedish School on Energy Materials), est née de l’envie de regrouper les communautés françaises et suédoises autour d’un thème au cœur des enjeux actuels, l’énergie pour l’édition 2019 de l’école.

Les matériaux fonctionnels peuvent être utilisés pour la production, le stockage et le transport d’énergie, grâce aux propriétés intrinsèques de la matière. Pour étudier les caractéristiques de ces matériaux, il est nécessaire d’accéder à une échelle d’observation très petite, ce qui est possible grâce à deux méthodes principales : les neutrons et les rayons x. Ces solutions mettent en œuvre des infrastructures de très grande taille dont la puissance a fortement augmenté durant les quarante dernières années, permettant aujourd’hui d’observer les matériaux à l’échelle atomique, ce qui ouvre de nouvelles possibilités de recherche.

Lund dispose depuis décembre 2016 du synchrotron MAX IV et la source de spallation européenne (ESS) y est actuellement en construction. Ces deux instruments vont apporter des nouvelles possibilités d’études.

La Suède et la France développent des coopérations dans le domaine à l’exemple du synchrotron SOLEIL qui collabore déjà avec MAX IV. La mise en service de l’ESS appelle à renforcer ces coopérations sur le long terme : d’une durée de cinq jours, cette école est l’occasion de créer des liens entre des jeunes chercheurs de niveau doctoral et post-doctoral et plus largement soutenir les communautés d’utilisateurs de ces grandes infrastructures.

Des cours fondamentaux permettront d’appréhender les bases théoriques et les participants verront les procédures expérimentales possibles au sein des instruments de grande envergure MAX IV et ESS. Trente places sont disponibles pour des doctorants et post-doctorants en physique ou chimie avec de bonnes connaissances en mathématiques. Les inscriptions sont ouvertes sur le site https://fasem.sciencesconf.org/ jusqu’au 10 mars 2019.

Si vous souhaitez vous inscrire ou avoir plus d’informations sur l’école, n’hésitez pas à me contacter.

Rédacteur : Yves Ponçon
Contact : yves.poncon[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE