Réalité virtuelle et jeux vidéo – un pas en avant dans le traitement des yeux paresseux

Slovaquie

Actualité
Slovaquie | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
28 janvier 2016

En 2015, la clinique ophtalmologique slovaque UVEA Mediklinik a testé un nouveau traitement révolutionnaire pour lutter contre l’amblyopie, ou « syndrome de l’œil paresseux ». Ce traitement est basé sur l’utilisation de lunettes de vision en trois dimensions (Oculus Rift 3D) et sur le jeu vidéo Vivid Vision. Le test a eu d’excellents résultats : 60% des patients voient mieux après le traitement.

Illust: Oculus Rift technolo, 180.6 ko, 1000x667
Oculus Rift technology. Credits : UVEA Mediklinik
UVEA Mediklinik

• Amblyopie

L’amblyopie est un défaut visuel qui apparait généralement dès l’enfance et touche environ 3% de la population mondiale. Chacun des deux yeux est relié à un nerf optique qui transporte le message nerveux jusqu’aux zones du cerveau impliquées dans la vision. Dans la plupart des cas d’amblyopie, le nerf optique de l’un des deux yeux est défectueux, il y a donc un problème de transmission de l’image au cerveau. Ce dernier reçoit une information incomplète, la vision en trois dimensions devient presque impossible. Par conséquent, la personne va mal percevoir les contrastes ou les reliefs, et verra bien souvent une image floue. Les traitements classiques préconisent de cacher l’œil qui voit bien afin de forcer l’œil qui voit mal à travailler.

Pendant plusieurs années, l’amblyopie était considérée comme non traitable chez l’adulte. Depuis peu, plusieurs études remettent en question cette appréciation. Des chercheurs ont développés une approche thérapeutique permettant de traiter spécifiquement l’amblyopie de l’adulte. Celle-ci repose sur l’utilisation de lunettes de vision 3D et de jeux vidéo, tels que Tetris ou Vivid Vision. Elle permet de faire travailler les deux yeux sur des informations différentes, les deux yeux n’étant pas focalisés sur la même zone du jeu (présentation « dichoptique »).

• Expérience de la clinique UVEA Mediklinik

La clinique UVEA Mediklinik se veut à la pointe de la technologie moderne. La perception de la réalité virtuelle que procure les lunettes Oculus Rift, combinée à l’utilisation du jeu vidéo Vivid Vision (anciennement Diplopia) représente pour ces médecins un nouvel espoir dans le traitement de l’amblyopie. Les tests effectués par cette clinique ont concernés 15 patients. Pour neuf d’entre eux, une amélioration de la vision de l’œil faible a été constatée. En moyenne, ces derniers sont capables de lire de une à trois lignes supplémentaires sur l’échelle de Monoyer, test utilisé en ophtalmologie permettant de déterminer l’acuité visuelle lors de la lecture de lettres sur un tableau éloigné. Les médecins ont constaté que cette méthode était plus efficace pour de jeunes patients. Le traitement n’a pas, ou presque pas, fonctionné chez les personnes âgées.

Illust: Virtual reality (...), 147.3 ko, 1152x768
Virtual reality treatment. Crédits : UVEA Mediklinik
UVEA Mediklinik


La clinique slovaque se prépare aujourd’hui pour la prochaine étape de recherche.
Les médecins cherchent à observer les activités du cerveau des patients pendant les séances de réalité virtuelle à l’aide de dispositifs d’imagerie à résonnance magnétique.

Ces résultats représentent une étape importante dans la recherche d’un traitement efficace utilisant la réalité virtuelle. Pour autant, l’échantillon (15 patients) est trop faible pour être représentatif. Des chercheurs de l’Université de Californie San Francisco vont poursuivre cette étude en l’élargissant à 60 participants, qui seront suivis de près pendant plus de six mois.

Sources :

Pour plus d’informations :

Rédactrice

Marie-Flore Michel, chargée de mission pour la coopération scientifique. Ambassade de France en Slovaquie.

PLAN DU SITE