L’hyperloop, un train supersonique bientôt en Slovaquie ?

Slovaquie

Actualité
Slovaquie | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
13 avril 2016

L’hyperloop est un nouveau moyen de transport au sol à grande vitesse. Ce train supersonique roulant à 1200 km/h pourrait relier en théorie les villes de Vienne, Bratislava et Budapest. Il ne faudrait que 8 minutes pour raccorder les capitales slovaque et autrichienne. Imaginé par Elon Musk, PDG de Tesla Motors et Space X, ce projet futuriste dévoilé en 2013 pourrait voir le jour en Europe Centrale d’ici quelques années. Un accord a en effet été signé en mars entre le gouvernement slovaque et la compagnie HTT en charge de la fabrication de l’hyperloop.

Illust: Concept art of (...), 107.8 ko, 800x507
Concept art of Hyperloop inner workings. Credits : Camilo Sanchez

• Petit historique

En 2013, Elon Musk - PDG de Tesla Motors - dévoile le projet de recherche futuriste de l’hyperloop, une nouvelle génération de train se déplaçant à la vitesse du son et permettant en théorie de relier les villes de San Francisco et Los Angeles en 35 minutes seulement (environ 640 km). Son idée : créer un mode de transport alternatif, plus rapide, éco-friendly et à un cout abordable.

Elon Musk lance alors un appel aux entreprises pour transformer son concept en réalité. L’investisseur Dick Ahlborn rejoint le projet et crée la startup Hyperloop Transports Technologies (HTT) qui se donne pour objectif de transformer le concept en projet commercialement viable d’ici 10 ans. Depuis 2015, une vaste équipe d’ingénieurs travaillent au développement des prototypes.

• Comment ça marche ?

L’hyperloop consiste en deux gros tubes surélevés dans lequel se déplacent des capsules transportant des passagers. Les capsules seront propulsées à travers le tube à très basse pression. Au XIXème siècle, on utilisait déjà ce principe de propulsion par différentiel de pression pour envoyer des télégrammes à travers des tubes. L’hyperloop utiliserait un système de coussin d’air et d’électromagnétisme pour permettre aux modules de léviter dans le tube sans frottements.

En théorie, l’hyperloop pourrait se déplacer à 1200 km/h. Aujourd’hui, le record de vitesse d’un train est de 575 km/h ; un avion de ligne standard vole à environ 900 km/h. Si l’hyperloop voit un jour le jour, il révolutionnerait notre façon de se déplacer.

Vidéo you tube : The Hyperloop experience https://www.youtube.com/watch?v=7A7GsAPR3J0

• L’hyperloop en Slovaquie ?

En mars 2016, Dick Ahlborn, de la société californienne HTT, signe un accord avec les autorités slovaques afin d’étudier l’installation de deux hyperloops en Slovaquie. L’accord porte sur la liaison des trois capitales européennes Vienne, Bratislava et Budapest. Alors qu’il faut actuellement une heure pour relier Bratislava à Vienne en train ou en bus, l’hyperloop serait en mesure de faire ce trajet en huit minutes seulement. HTT assure que le trajet ne devrait couter au voyageur qu’une vingtaine d’euros. L’accord mentionne également la possibilité de relier les deux plus grandes villes de Slovaquie, Bratislava à l’Ouest et Kosice à l’Est ; une liaison qui nécessiterait aujourd’hui de réelles améliorations tant sur la rapidité que sur la qualité du réseau.

Mais pourquoi avoir choisi la Slovaquie ? La Slovaquie est l’un des pays d’Europe qui bénéficie de la plus forte croissance économique. Le pays est aussi un leader dans l’industrie automobile et représente un terrain propice au développement de nouvelles innovations technologiques. La proximité géographique de ces trois capitales et le flux important de voyageurs qui circulent entre elles peut aussi expliquer ce choix.

"La construction de l’hyperlook dans notre région d’Europe Centrale permettrait de réduire sensiblement les distances entre nos agglomérations », a déclaré Vazil Hudak, ministre de l’Économie de la République slovaque. Il ajoute qu’ « un système de transport de ce type redéfinirait le concept même de déplacement et stimulerait la coopération transfrontalière en Europe ».

• Entre rêve et réalité

Pour le moment, l’accord ne mentionne ni dates limites, ni enveloppes budgétaires en jeu. L’objectif de l’accord préliminaire est uniquement d’explorer les possibilités de développement de l’hyperloop en Slovaquie, d’étudier la faisabilité du projet et de quantifier les couts associés. La construction d’une liaison hyperloop en Slovaquie couterait plusieurs milliards d’euros.

Illust: Dessin d'un hyperloop, 19.2 ko, 635x263
Dessin d’un hyperloop. Crédits : Sam Churchill

Interrogés par les médias locaux, les habitants sont perplexes quant à l’installation de l’hyperloop en Slovaquie. « Ce serait incroyable de bénéficier d’une telle technologie ici. Cela pourrait me faire gagner beaucoup de temps, et ce serait probablement plus pratique et plus confortable. Pourtant, je crains que ce ne soit trop ambitieux et trop couteux pour un petit pays comme le nôtre » a déclaré Veronika au quotidien slovaque SME, qui se rend à Bratislava toutes les semaines depuis Kosice pour aller travailler. Ľubomír Palčák, chercheur à l’Institut de recherche sur les transports de Zilina, précise que « beaucoup de questions restent encore sans réponse. Il est nécessaire d’étudier précisément la faisabilité du projet avant de se lancer dans l’aventure ».

L’hyperloop a de quoi faire rêver les voyageurs du monde entier, mais le projet s’annonce aussi ambitieux que long et compliqué. La mise en chantier du premier hyperloop devrait démarrer cette année en Californie. Selon HTT, les premiers appareils pourraient circuler dès 2020. Mais beaucoup d’ingénieurs restent encore sceptiques et se demandent si ce projet est réellement faisable.

Sources :

Plus d’informations :

Rédactrice

Marie-Flore Michel, chargée de mission pour la coopération scientifique à l’Ambassade de France en Slovaquie.

PLAN DU SITE