Les médias digitaux à Singapour

Singapour

Brève
Singapour | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
4 janvier 2017

L’industrie de l’information et de la communication représente l’un des piliers de l’économie singapourienne, avec une population hyper connectée, le gouvernement mise sur une croissance continue des médias digitaux.

Contexte

Les médias digitaux englobent tous les procédés qui permettent la distribution, la diffusion ou la communication de supports numériques. L’industrie des médias digitaux est donc très large et regroupe des secteurs bien différents comme les films, la télévision, les contenus mobiles, les contenus en ligne, les réseaux sociaux, les médias interactifs et les jeux vidéo que nous traiterons en détail dans la partie suivante. Les médias digitaux sont des moyens de communication qui permettent aujourd’hui de toucher la quasi-totalité de la population singapourienne ; En effet, MediaCorp, un conglomérat singapourien détenu par le gouvernement et spécialisé dans la télédiffusion, la radiodiffusion et les médias interactifs, estime pouvoir toucher chaque semaine 99,4 % des adultes à Singapour. Les jeux vidéo font partie des médias digitaux, et plus précisément des médias interactifs. Avec toutes les différentes évolutions technologiques comme la réalité augmentée (intégration d’éléments virtuels en temps réel) ou la réalité virtuelle (multimédia immersif ou réalité simulée par ordinateur), la plupart des acteurs académiques singapouriens se sont positionnés pour être attractifs dans le secteur.

Actualité

Début 2016, le Ministère de la Communication et de l’Information (MCI) a restructuré les agences singapouriennes en charge des médias et des technologies de la communication pour former le Info-communications Media Development Authority of Singapore (IMDA) et le Government Technology Organisation (GTO) afin d’être en accord avec le plan Infocomm Media 2025.
Sources :
https://www.mci.gov.sg/web/corp/pre...

Les noms des institutions, des laboratoires, des studios et des programmes de financement ne sont parfois pas traduits en français, ce qui est un choix délibéré afin de faciliter une recherche personnelle ultérieure. De plus, de nombreux acronymes sont utilisés, ce qui résulte autant d’un trait culturel de Singapour, que d’une volonté d’alléger le texte.

Acteurs académiques

Institute for Media Innovation (IMI)

Nanyang Technological University (NTU)
Cet institut de recherche est orienté vers les différentes applications de la 3D, notamment l’immersion 3D, la télé-présence 3D, les simulations 3D à usage médical, la 3D appliquée aux jeux éducatifs. Ils ont notamment mis au point un écran de 320° qui permet une immersion très réaliste dans un environnement virtuel. Dernièrement le laboratoire s’est fait connaitre grâce à son robot social intelligent.
Site web : http://imi.ntu.edu.sg/

Multi-plAtform Game Innovationn Center (MAGIC)

Nanyang Technological University (NTU)
Ce centre est soutenu par la National Research Foundation (NRF) et travaille sur de nombreux projets (de jeux vidéo et d’architectures de jeux vidéo comme le cloud-gaming par exemple) communs avec la Singapore University of Technology and Design (SUTD). Il est composé de 4 plateformes : la plateforme R&D qui travaille sur les outils technologiques et développe les prototypes, la plateforme Education où les étudiants proposent leurs idées et amorcent leurs projets, la plateforme Innovation met en relation les prototypes avec des partenaires intéressés et enfin la plateforme de Commercialisation qui incube et commercialise les projets.
Site web : http://magic.ntu.edu.sg/

Game Research, Education, and Training (GREAT)

Singapore University of Technology and Design (SUTD)
Cette université récente, créée en partenariat avec le MIT, s’intéresse aussi aux jeux vidéo et essaye de répondre aux besoins de l’industrie des jeux vidéo à Singapour. Les trois axes principaux de recherche concernent les jeux massivement multi joueurs sur mobile et hébergés sur le cloud, les jeux pour améliorer la réhabilitation des victimes d’accident vasculaire cérébrale, et plus largement les jeux vidéo considérés « de demain », c’est-à-dire proposant des expériences virtuelles innovantes.
Site web : www.sutd.edu.sg/Research/Research-Centres/Project-GREaT

SUTD Game Lab

Singapore University of Technology and Design (SUTD)
Ce laboratoire est soutenu par la National Research Foundation (NRF) et est considéré comme l’élément principal du projet GREAT de SUTD en poursuivant les activités du Singapore-MIT GAMBIT Game Lab (GAMBIT) à travers son modèle unique d’expérimentation, de formations, et de partenariats avec les acteurs de l’industrie du jeu vidéo.
Site web : http://gamelab.sutd.edu.sg/

Interactive & Digital Media Institute (IDMI)

National University of Singapore (NUS)
l’Institut des médias interactifs et digitaux regroupe des chercheurs en ingénierie, sciences physiques et sciences sociales. Il est constitué de huit laboratoires qui mènent chacun leurs propres projets de recherche comme par exemple des projets d’intelligence ambiante (évolution de l’informatique omniprésente), d’arts de de créativité, d’analyse multimodale, d’aspects sociaux et cognitifs ou de robotique sociale.
Site web : http://www.idmi.nus.edu.sg/

La Singapore Institute of Technology (SIT) forme et travaille aussi sur des thématiques de medias digitaux.

_Les Instituts Polytechniques qui travaillent sur les thématiques des médias digitaux (suivre les liens) : Temasek Polytechnic, Republic Polytechnic, Nanyang Polytechnic, Singapore Polytechnic et Ngee Ann Polytechnic. Ils dispensent des formations de trois ans (équivalentes au niveau IUT en France), et certains ont des activités de R&D ou d’incubateurs liés aux média digitaux.

Autres articles à lire :

Auteurs :
Article original créé par Grégoire Follain et réactualisé par Antoine de Marassé - Chargé de Mission Scientifique (SI) - Ambassade de France à Singapour - Institut Français - antoine.demarasse chez ambafrance-sg.org

PLAN DU SITE