Le ministre des Sciences promet « d’actualiser » la valeur des bourses de recherche

Portugal

Actualité
Portugal | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
17 décembre 2018

Le montant des bourses n’a pas été revu depuis 2002. Les nouvelles valeurs n’ont pas encore été annoncées, mais Manuel Heitor souhaite qu’elles entrent en vigueur en 2019.

Le ministère de la Science, de la Technologie et de l’Enseignement Supérieur s’est engagé jeudi 8 novembre 2018 à actualiser la valeur des subventions pour la recherche scientifique et à remettre en place les subventions pour les voyages aux différents congrès et les soutenances de thèse, en réponse aux protestations des boursiers.

Le ministre Manuel Heitor a exprimé son engagement au Parlement, à l’issue du débat sur la proposition de budget de l’État pour 2019.
Quelques heures auparavant, des chercheurs boursiers étaient rassemblés devant l’escalier du Parlement pour réaffirmer leurs revendications telles que la fin du travail précaire des scientifiques, la mise à jour du montant des subventions, ainsi que la mise en place d’autres subventions.

Au cours du débat parlementaire, le Bloc de gauche (BE de son acronyme portugais), l’un des partis soutenant le gouvernement socialiste, a annoncé, par la voix du député Luís Monteiro, qu’il avait présenté deux propositions visant à modifier la décision officielle approuvée il y a une semaine : l’une visant à actualiser la valeur de la bourse de recherche scientifique et une autre pour le rétablissement des subventions des boursiers lors des voyages pour les congrès et pour l’envoi/réception des thèses.

Au cours du débat, Manuel Heitor a déclaré que le montant des bourses de recherche pour l’obtention du doctorat avait été mis à jour, mais, dans les déclarations faites à l’agence de communication portugaise Lusa à la fin de la discussion plénière, il a reconnu que, de manière générale, les " valeurs très basses " des bourses de recherche scientifique devraient à nouveau être révisées.

La mise à jour du montant des bourses, pour des valeurs qui n’ont pas été spécifiées, ainsi que le type de bourses, sera effectuée dans le cadre de la révision du statut de la bourse de recherche scientifique, ce qui impliquera des modifications du règlement de la Fondation pour la Science et la Technologie (FCT), organe principal du gouvernement pour le financement de la recherche au Portugal.

Manuel Heitor espère effectuer la révision du statut du chercheur boursier d’ici fin mars 2019 et que les valeurs actualisées des bourses d’études entrent en vigueur la même année. L’Association des boursiers de la recherche scientifique s’est plainte à plusieurs reprises du montant des bourses qui n’a pas été mis à jour depuis 2002.

Le ministre a également déclaré à Lusa que l’allocation de voyage des boursiers participant aux congrès serait rétablie en 2019 dans le cadre de la proposition de révision du statut du boursier, et qu’elle serait versée chaque année, les deux tiers de sa valeur devant être financés par la FCT et le reste par les institutions scientifiques. Tout comme l’allocation de voyage pour les congrès, la bourse de thèse (master ou doctorat) sera également remboursée.

Avec la révision du statut du chercheur boursier, le ministre a l’intention de limiter l’utilisation abusive des bourses dans la recherche. Alors qu’elles sont aujourd’hui souvent utilisées pour rémunérer des chercheurs en lieu et place de contrats de travail, l’objectif est de limiter leur utilisation à la formation universitaire (master, doctorat).

Sources :

Rédacteur : Amaury HOCQUET, Chargé de coopération scientifique à l’Institut Français du Portugal amaury.hocquet[at]ifp-lisboa.com

PLAN DU SITE