La chercheuse portugaise Fátima Carneiro élue « pathologiste la plus influente au monde » par ses pairs

Portugal

Actualité
Portugal | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
22 octobre 2018

La distinction a été attribuée à la chercheuse de l’Institut de Pathologie et d’Immunologie Moléculaire de l’Université de Porto (Ipatimup), intégré à l’Institut de Recherche et d’Innovation en Santé (i3S) - par la revue scientifique "The Pathologist" qui, pendant deux mois, a interrogé des pathologistes du monde entier dans le but de connaître l’identité de celle ou celui qui selon eux méritait le titre parmi 100 d’entre eux.
Fátima Carneiro s’est distinguée non seulement en tant qu’experte dans son domaine, mais également pour ses compétences de leadership.
"Plus qu’une distinction personnelle, l’obtention de ce prix est une reconnaissance du travail développé en anatomie pathologique, une spécialité médicale qui ne suscite que peu d’intérêt et n’est pas assez valorisée, mais est néanmoins essentielle pour la pratique de la médecine avec ses exigences actuelles ", a déclaré Fátima Carneiro.

Fátima Carneiro

À propos de sa carrière, Fátima Carneiro souligne que, outre son implication dans les activités d’enseignement et de diagnostic, elle est particulièrement fière d’avoir atteint la reconnaissance scientifique dans son domaine de recherche - le cancer gastrique - et dans tous les partenariats de recherche et d’enseignement qu’elle a établi tout au long de sa carrière sur quatre continents. La professeure de la FMUP est l’auteur de plus de 250 articles scientifiques et a contribué au développement de plusieurs chapitres d’ouvrages spécialisés. Entre 2008 et 2018, elle a notamment co-écrit plusieurs articles avec des laboratoires français tels que Gustave Roussy à Villejuif, ou encore l’Institut Curie de Paris.
Née en Angola, Fátima Carneiro (1954) a obtenu son diplôme de Médecine à la FMUP en 1978. Elle est actuellement directrice du service d’Anatomie Pathologique du Centre Hospitalier de São João. En tant que chercheuse, au long de son parcours à l’IPATIMUP et l’i3S, elle a dirigé plusieurs projets internationaux, a été présidente de la Société Européenne de Pathologie (2011-2013) et, au Portugal, elle a coordonné le Réseau National des Banques de Tumeurs (2008). Elle préside actuellement l’Académie Nationale de Médecine Portugaise.
En 2015, le titre de pathologiste le plus influent au monde avait déjà été attribué au portugais Manuel Sobrinho Simões, également professeur de la FMUP, fondateur de l’IPATIMUP et pathologiste du CHSJ. Manuel Sobrinho Simões intègre cette année encore le "Top 100" publié par "The Pathologist".

Source :

Rédacteur : Amaury HOCQUET, Chargé de coopération scientifique à l’Institut Français du Portugal amaury.hocquet[at]ifp-lisboa.com

PLAN DU SITE