Plasticité cérébrale et rayonnements électromagnétiques : les lauréats du « International Research Agenda » dévoilés !

Pologne

Actualité
Pologne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
17 septembre 2018

Des études sur les mécanismes complexes de la plasticité cérébrale et des rayonnements électromagnétiques seront menées dans deux nouveaux centres de recherche à Varsovie : l’un à l’Institut Nencki de biologie expérimentale, et l’autre à l’Institut de physique des hautes pressions (IHPP). Ces deux instituts sont sous la tutelle de l’Académie polonaise des sciences (PAN). Ils sont les lauréats du programme « International Research Agenda » (IRA), géré par la fondation polonaise de la science (FNP).

Qu’est-ce que le programme « International Research Agendas » ?

Le programme International Research Agenda apporte son soutien à des unités de recherche spécialisées et indépendantes en Pologne, qui poursuivront des programmes de recherche internationaux en coopération avec des institutions scientifiques renommées d’autres pays.
En savoir plus sur ce programme de financement : http://irap.fnp.org.pl/

BRAINCITY - Centre d’excellence pour la plasticité neuronale et les troubles cérébraux

  • Objectif de BRAINCITY : comprendre les mécanismes et développer de nouveaux diagnostiques et des méthodes thérapeutiques de maladies coûteuses affectant la société, telles que l’autisme, la schizophrénie ou la maladie d’Alzheimer. Ces troubles médicaux coûtent 500 milliards d’euros par an à l’Union européenne.
  • Budget et organisation : 39 millions de PLN sur 5 ans. L’Institut Nencki va créer un réseau de six laboratoires qui traiteront de divers aspects de la plasticité neuronale. Le centre sera dirigé par le professeur Leszek Kaczmarek et la docteure Ewelina Knapska. Un appel à candidature international sera lancé pour le recrutement des chercheurs au sein de ces nouveaux laboratoires. BRAINCITY prévoit également de coopérer sur le plan national avec les cliniques neurologiques et psychiatriques de l’Université de médecine de Varsovie, de l’Institut de psychiatrie et de neurologie de Varsovie et du Centre de santé des enfants de Międzylesie. D’autre part, des coopérations avec des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques Mazoviennes sont prévues telles que Celon Pharma et OncoArendi Therapeutics. Ces collaborations permettront de traduire les résultats de la recherche fondamentale en applications pour les patients.

CENTERA - le Centre de recherche et d’application térahertz

  • Objectif de CENTERA : Le rayonnement térahertz (THz) est un rayonnement électromagnétique dont la bande de fréquences se situe autour de 1012 Hz, la lumière infrarouge et les micro-ondes. Les ondes THz ont plusieurs propriétés particulièrement intéressantes. Elles pénètrent facilement dans la plupart des matériaux non métalliques, tels que le plastique, le papier, les vêtements et le bois, ce qui les rend idéales pour analyser les structures internes ou la composition de ces matériaux. De même, contrairement aux rayons X et aux rayons UV, les ondes THz ne sont pas nocives pour l’homme ou les animaux. Les ondes THz peuvent avoir un certain nombre d’applications dans les télécommunications (vitesses de transfert plus élevées), la production industrielle (surveillance des processus et contrôle qualité), la sûreté (systèmes de vision améliorés dans des conditions atmosphériques difficiles) et sécurité (identifier les colis piégés).
  • Partenaires stratégiques  : l’Université Goethe de Francfort et le l’Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (CNRS) de Lille.
  • Budget et organisation : pour le projet CENTERA, la Fondation a accordé 34 millions de PLN de financement sur une période de cinq ans. Les professeurs Wojciech Knap et Thomas Skotnicki sont les porteurs du projet.

Rédacteur :
Thibaud DUBRULE, Chargé de Mission Scientifique à l’Ambassade de France en Pologne, thibaud.dubrule[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE