Mars, l’Europe et la Pologne : des synergies en place

Pologne

Actualité
Pologne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
17 septembre 2018

ExoMars (Exobiology on Mars) est l’une des missions les plus importantes de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), et une étape très importante dans l’exploration spatiale. Cette mission spatiale est divisée en deux parties : l’une visant à rechercher des traces de vie sur Mars et l’autre à mieux se préparer aux futures missions habitées. ExoMars est une coentreprise de l’ESA et de son homologue russe, Roscosmos et compte comme partenaire le CNRS.

Un rover de l'édition 2015 de l'ERC

Depuis 2016 l’orbiteur ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) tourne autour de Mars. Il opère une mission scientifique en examinant l’atmosphère de la planète rouge et joue un rôle essentiel pour les autres missions du programme en servant de relais pour les télécommunications entre les engins déposés sur sol martien et la Terre.

Dans la seconde partie de la mission, en 2020, un rover sera lancé, et aura pour objectif d’étudier la surface de la planète. Une foreuse permettra de prélever des échantillons jusqu’à 2 mètres de profondeur et un laboratoire présent sur le rover analysera l’échantillon afin d’identifier des marqueurs biochimiques synonyme d’une présence passée de forme de vie sur Mars.

Un cordon ombilical polonais pour approvisionner ExoMars

SENER, dans le cadre du contrat avec Airbus Defence and Space, a conçu et produit l’un des mécanismes clés de la capsule : le « cordon ombilical » ou mécanisme de libération ombilical (MLO) reliant le mobile et la plate-forme d’atterrissage.

Le rover entrera dans l’atmosphère de Mars à l’intérieur d’une plate-forme d’atterrissage. Après avoir atteint la surface de la planète la plate-forme d’atterrissage dépliera ses panneaux solaires et commencera à charger le véhicule via le "cordon ombilical" créé par SENER. Après le chargement effectué le cordon se détachera pour permettre au véhicule d’explorer la surface de Mars.

Le système MLO se compose d’un système d’alimentation primaire et secondaire et doit fonctionner dans des conditions extrêmes d’espace interplanétaire, caractérisées par un rayonnement élevé et des températures proches du zéro absolu. De plus, il sera exposé aux conditions difficiles de décollage de la Terre et d’atterrissage sur Mars, ainsi qu’aux conditions atmosphériques et à la poussière de cette dernière.

On a roulé sur Mars… en Pologne !

L’European Rover Challenge (ERC) est un concours international de robotique dont la quatrième édition aura lieu du 14 au 16 septembre 2018 au Musée de la nature et de la technologie de Starachowice en Pologne.

La finale de cette année verra s’affronter 50 équipes de six continents, dont un nombre record de concurrents européens. Les équipes ont douze mois pour préparer un rover adapté à l’environnement de Mars entièrement fonctionnel et calqué sur le modèle du Curiosity Rover ou de l’ExoMars Rover. Les équipes participeront à cinq tâches basées sur des feuilles de route : des documents stratégiques réglementant les futures missions de robotique de la NASA et de l’ESA.

La liste des tâches que devront suivre les équipes lors de l’ERC :

  • Tâche scientifique - le but est d’obtenir des échantillons de la surface et des couches souterraines du sol, prélevés à différents endroits spécifiés par le juge. Les échantillons doivent être mis en cache dans des conteneurs préparés.
  • Tâche de maintenance - ce défi vise à démontrer la capacité et les performances des rovers et des équipes dans le fonctionnement des panneaux électriques sur lesquels plusieurs commutateurs et autres composants électriques sont montés.
  • Tâche de collecte - l’équipe doit atteindre les emplacements indiqués sur la carte, chercher et ramasser le cache et le placer dans le conteneur à bord dans une orientation requise, puis livrer le conteneur avec des caches à la destination finale.
  • Tâches transversales - l’équipe doit développer un projet qui évolue progressivement vers un système entièrement autonome, traversant et rassemblant des données importantes sur son chemin.
  • Tâche de présentation - elle permet aux équipes de se présenter et de présenter leurs projets.

L’équipe victorieuse de cette édition de l’ERC participera à la mission AMADEE-2020 Mars Analog mission organisée par l’Austrian Space Forum en Oman.

Rédacteur :
Thibaud DUBRULE, Chargé de Mission Scientifique à l’Ambassade de France en Pologne, thibaud.dubrule[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE