L’Oréal-UNESCO « For Women in Science » : la Pologne à l’honneur

Pologne

Actualité
Pologne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
11 avril 2018

La chercheuse Agnieszka Gajewicz de l’Université de Gdańsk fait partie des 15 lauréats de la bourse annuelle « International Rising Talents » décernée par la Fondation L’Oréal et l’UNESCO à des chercheurs « dont les recherches pourraient changer le monde ». Elle a été honorée pour ses recherches sur l’évaluation des risques chimiques de diverses substances.

La cérémonie de remise des prix « For Women in Science » a eu lieu le 22 mars au siège de l’UNESCO à Paris. Selon la Fondation L’Oréal, malgré les énormes progrès, à peine 28% des chercheurs sont des femmes et depuis la création des prix Nobel scientifiques, moins de 3% ont été attribués à des femmes.

Agnieszka Gajewicz travaille sur le développement de l’informatique chimique (« cheminformatics »), c’est-à-dire l’évaluation du risque chimique posé par les substances chimiques nouvelles et existantes (en particulier les nanomatériaux). Ses recherches sont considérées comme étant particulièrement importantes compte tenu du fait que l’on observe de façon systématique, et depuis de nombreuses années, une augmentation du nombre de composés chimiques pouvant constituer une menace sérieuse pour la santé humaine.

Le programme L’Oréal-UNESCO « International Rising Talent » récompense des femmes scientifiques éminentes et soutient de jeunes chercheuses prometteuses dans chaque région du monde (Afrique et États arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Amérique du Nord) tout au long de leur carrière. Les 15 chercheuses sélectionnées, doctorantes et post-doctorantes, sont choisies parmi les 275 lauréates sélectionnées localement par les filiales de L’Oréal et l’UNESCO à travers le monde.

Au cours des 20 années du programme « For Women in Science », 102 femmes ont reçu des prix pour leurs découvertes exceptionnelles. Trois d’entre elles ont par la suite obtenu un prix Nobel dans un domaine scientifique.

Agnieszka Gajewicz n’est pas la première femme polonaise parmi les lauréates de la bourse « International Rising Talents ». En 2017, le jury a récompensé Joanna Sułkowska de l’Université de Varsovie, honorée pour sa recherche de nouvelles sources de médicaments.

En savoir plus sur le programme L’Oréal-UNESCO :
Site internet de la fondation : https://www.forwomeninscience.com/en/rising_talents

Rédacteur :

Thibaud DUBRULE, Chargé de Mission Scientifique à Varsovie, thibaud.dubrule[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE