Intelligence artificielle en Pologne : état des lieux et perspectives

Pologne

Actualité
Pologne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Big Data
5 janvier 2018

5ième investisseur européen dans le domaine de l’intelligence artificielle (AI), la Pologne s’y montre très active. Le ministre de la Science et de l’éducation supérieure Jaroslaw Gowin ne cesse de le souligner dans ses différentes interventions publiques : Innovation, recherche et développement sont parmi les chantiers du gouvernement actuel. Les technologies liées à l’intelligence artificielle sont dans ce contexte mis en avant.

L’intelligence artificielle en Pologne

La Pologne évolue dans un contexte particulier. La faible présence des géants du web dans ce pays (un google campus à Varsovie et un centre Amazon à Gdansk) plus communément appelé GAFAM (Google Amazon Facebook Apple Microsoft) fait que le développement de l’intelligence artificielle s’opère au niveau des startups. Celles-ci sont notamment issues de recherche universitaire et ont pu croitre grâce à l’apport de financement public ou européen. La Pologne est le plus grand récipiendaire de fonds européens, 82,5 milliards d’euros sur la période 2014-2020, qui sont prioritairement alloués à la recherche, le développement et l’innovation. Ainsi 8% du budget est dirigé vers les programmes opérationnels « Développement intelligent » et « Pologne numérique ». La part du PIB polonais dépensée pour la Recherche et Développement doit d’ici 2020 passer de 0,9% à 1,7%.

Le niveau de financement de la Pologne dans le domaine de l’AI au niveau des fonds d’amorçage et de capital risque était relativement bas : 11 M EUR (133 M EUR aux Royaume-Uni, 43 M EUR en France et 36 M EUR en Allemagne) mais à un niveau comparable à celui de la Suède (14 M EUR).

La majorité des développeurs sont des compagnies de technologie de l’information (IT) qui se concentrent sur l’implémentation de solutions pour les secteurs de la santé, des médias et du divertissement, de l’industrie et bien sûr de la finance et des banques. La présence de centre de R&D et d’innovation d’entreprises influentes dans le domaine est aussi encourageante pour la Pologne :

  • Samsung – Centre d’innovation à Cracovie spécialisé dans le traitement automatique du langage naturel
  • Intel – Centre d’excellence à Gdansk spécialisé dans la programmation
  • TomTom – Centre d’ingénierie à Lodz spécialisé dans les Smart Cities et les voitures autonomes
  • Amazon – Centre de développement à Gdansk spécialisé dans le traitement automatique du langage naturel

La Pologne : un vivier de diplômé en AI

L’AI implique une adaptation du marché du travail et des compétences des employés. En avril 2017, les compagnies américaines avaient 10.000 postes à pourvoir dans le domaine de l’AI pour une masse salariale de 650€ millions d’euros – 65.000€/an en moyenne par poste équivalent à un salaire moyen d’ingénieur aux États-Unis.
Dans ce contexte la Pologne à les clefs en main pour développer ses prochains talents dans l’AI. Le rapport McKinsey de 2017 (cf. plus bas) note que la Pologne pourrait, grâce à un nombre important de diplômés en technologie de l’information et un environnement favorable au développement des start-up, devenir un leader régional de l’IA. En 2015, La Pologne, au même niveau que le Royaume-Uni, comptait 1.650 diplômés par million d’habitants dans des domaines liés à l’AI (Mathématiques, Statistiques, Programmation, informatique) – Pour comparaison, la France en comptait 1.200.

De plus, les investissements nécessaires restent relativement faibles en comparaison avec l’industrie traditionnelle et les fonds européens, élevés sur la perspective 2014-2020, et donc permettent à la Pologne de financer ce secteur plus aisément.

Pour plus d’informations :

Rapport McKinsey&Company : The AI revolution (en anglais sur la Pologne) :
http://mckinsey.pl/wp-content/uploads/2017/09/AI-revolution_McKinsey_Forbes_EN.pdf

Deep learning : Gdansk se dote d’un des ordinateurs les plus puissants au monde :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/pologne/article/deep-learning-gdansk-se-dote-d-un-des-ordinateurs-les-plus-puissants-au-monde

Pour s’abonner à notre newsletter écrire à science.varsovie-amba[at]diplomatie.gouv.fr et mettre dans l’objet Newsletter S&T

Rédacteur :

Thibaud DUBRULE, Chargé de Mission Scientifique à Varsovie, thibaud.dubrule[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE