Création du réseau Łukasiewicz : Un nouveau pas dans l’internalisation de la recherche polonaise

Pologne

Actualité
Pologne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
27 mai 2019

Le réseau Łukasiewicz regroupe 37 instituts de recherche représentant divers domaines scientifiques, dont la biotechnologie, la chimie, la pharmacie, l’électronique et le génie électrique. Le réseau créé le 1er avril 2019 sera piloté par le Centre polonais pour le développement technologique (PORT) rebaptisé « Réseau de recherche Łukasiewicz - Centre polonais de développement technologique ». L’ancien secrétaire d’état à la Science et à l’enseignement supérieur, Piotr Dardziński, a été nommé à sa présidence.

Le réseau de recherche Łukasiewicz assurera une coopération plus efficace des instituts de recherche, notamment grâce à l’unification des mécanismes de gestion des finances, des ressources humaines, de l’immobilier et des droits de propriété intellectuelle. Le réseau se veut être un « pont » entre la science et l’économie. Le réseau de recherche mènera également des activités visant à sensibiliser le public aux technologies de pointe.

Le réseau Łukasiewicz constitue le troisième plus grand réseau d’instituts de recherche en Europe, après l’Institut Carnot en France et Fraunhofer en Allemagne. Il regroupera des instituts situés dans 11 villes de Pologne et représentera environ 8 000 employés, dont plus de 1500 chercheurs.

La R&D en Pologne

La Pologne dépense à peine 1,04 % du PIB pour financer la recherche et le développement (R&D) contre 2,27% en France ou 3,02% en Allemagne - la moyenne dans les pays de l’OCDE étant de 2,37%. Il faut néanmoins noter que le financement des activités de R&D a augmenté de 13% en 2017 par rapport à 2016. Il est avéré que les entreprises polonaises ne font que copier les solutions étrangères : l’innovation reste le talon d’Achille de la Pologne.

Structurer la recherche polonaise

La création du réseau fait suite au constat suivant : en Pologne, il existe actuellement 111 instituts de recherche, supervisés par 16 ministères. Cela se traduit par la dispersion des ressources humaines, financières et intellectuelles.
Près du tiers des instituts engrangent des revenus grâce à la location de biens immobiliers, supérieurs à ceux liés à la vente de services de R&D. Cette situation se reflète dans l’obtention de brevets : 32 instituts (28%) n’ont obtenu aucun brevet au cours de la période 2009-2015.

Renforcer le lien entre monde de l’entreprise et celui de l’entreprenariat

Łukasiewicz a pour objectif de mener une recherche appliquée au service du développement des entreprises polonaises. Grâce aux stratégies opérationnelles à long terme et au potentiel combiné de 38 unités de R&D, Łukasiewicz créera une offre interdisciplinaire aussi bien pour les grandes entreprises que pour les petites et moyennes entreprises.

Le site officiel du Łukasiewicz research network : https://www.port.org.pl/en/

Rédacteur :
Thibaud DUBRULE, Chargé de Mission Scientifique à l’Ambassade de France en Pologne, thibaud.dubrule[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE