Pologne

Veille scientifique et technologique de la Pologne.


Le service de coopération scientifique de l’Ambassade de France en Pologne à vocation à développer les échanges Franco-Polonais. La France est le 4ème partenaire scientifique de la Pologne.
La Pologne est le plus grand récipiendaire de fonds européens, 82,5 milliards d’euros sur la période 2014-2020, qui sont prioritairement alloués à la recherche, le développement et l’innovation. Ainsi 8% du budget est dirigé vers les programmes opérationnels "Développement intelligent" et "Pologne numérique". La part du PIB polonais dépensée pour la Recherche et Développement doit d’ici 2020 passer de 0,9% à 1,7%.
Dans ce contexte, le service à une triple mission :
  • La promotion des échanges et de la coopération scientifique et technologique.
  • La promotion des réalisations scientifiques et technologiques françaises.
  • La veille et informations scientifiques et technologiques - pour s’abonner à la newsletter écrire à cette adresse

Pour approfondir :

Dernières actualités

Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique

La Pologne révolutionne le marché de l’énergie photovoltaïque avec les pérovskites

Pologne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
28 février 2019

Des panneaux solaires légers, souples, efficaces, à taux de transparence et à teinte variables, bon marché, qu’on peut poser facilement sur un laptop, une voiture, un drone, un vaisseau spatial ou un bâtiment, même à l’intérieur. A l’origine de cette innovation une physicienne polonaise : Olga Malinkiewicz.

Des scientifiques de l’Université de Łódź brevettent une méthode innovante pour recycler des matériaux d’emballage en produisant 0 déchet

Pologne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
18 janvier 2019

Comment récupérer efficacement l’aluminium et les plastiques des emballages pharmaceutiques dits « blisters » ? Des scientifiques de l’Université de Łódź ont breveté une méthode innovante pour recycler ces matériaux d’emballage en produisant 0 déchet.

Le rhénium : le futur du stockage de l’énergie ?

Pologne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Stockage de l’énergie
Actualité
19 octobre 2018

Le centre national de recherche nucléaire (NCBJ) situé à Świerk a lancé son programme de recherche sur l’isomère nucléaire du rhénium (186mRe).
Cet isomère possède la caractéristique particulière de libérer une énergie considérable lors de sa désintégration radioactive, largement supérieure à l’énergie requise pour enclencher ce processus.

Cette propriété des noyaux de rhénium pourrait, dans un avenir proche, être utilisée comme moyen de stocker de l’énergie. Ce programme de recherche bénéficiera de l’appui financier du laboratoire de Recherche de l’Armée Américaine (ARL).

L’écriture photomagnétique dans le stockage des données ou comment réduire la consommation électrique

Pologne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Big Data
Actualité
19 octobre 2018

Une équipe de physiciens de l’université de Bialystok s’est vu accorder un brevet par l’United States Patent and Trademark (Office américains des marques et des brevets) pour leur travail sur le stockage de l’information par bande magnétique.

Supercondensateurs hybrides et recyclables : une équipe franco-polonaise précurseur de cette technologie

Pologne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Stockage de l’énergie
Actualité
8 février 2018

Un supercondensateur révolutionnaire au lithium-ion a été développé par des scientifiques polonais et français : le Prof. François Béguin et le Dr. Pawel Jezowski de l’Université de Technologie de Poznań en collaboration avec le groupe de recherche du Prof. Thierry Brousse (Institut des Matériaux Jean Rouxel, Nantes, France).
Ce composant dit hybride combine les avantages des batteries classiques - stockant beaucoup d’énergie, et ceux d’un condensateur électrochimique - fournissant une puissance élevée et une grande durée de vie.
L’article est intitulé " Safe and recyclable lithium-ion capacitors using sacrificial organic lithium salt" et vient de paraître dans Nature Materials [1].

PLAN DU SITE