Renforcement de la recherche sur les aromatiques bio-sourcés dans le sud des Pays-Bas

Pays-Bas

Brève
Pays-Bas | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Chimie du végétal
8 janvier 2018

La province du Nord-Brabant et des instituts de recherche néerlandais et flamands vont investir 10 millions d’euros pour renforcer la recherche sur les aromatiques bio-sourcés dans le sud des Pays-Bas et en Flandre.

Biorizon, une initiative transfrontalière sur les aromatiques bio-sourcés

Biorizon est une initiative transfrontalière, située au sein du BioBased Delta, portée par les centres de recherche néerlandais TNO (Netherlands Organization for applied scientific research) et ECN (Energieonderzoek Centrum Nederland – Centre de recherche sur l’énergie) et par le centre de recherche flamand VITO (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek – centre flamand pour la recherche technologique). Situé sur le campus de chimie verte de Bergen op Zoom, Biorizon est au cœur des zones industrielles d’Anvers et de Rotterdam.

Biorizon est un centre de recherche conjoint sur les technologies pour la production d’aromatiques bio-sourcés et leurs applications pour les matériaux performants, les produits chimiques et les revêtements. Biorizon vise à anticiper la pénurie attendue d’aromatiques produits par l’industrie pétrochimique et cherche à participer au développement de l’industrie chimique verte.

Le projet SCeLiO-4B, 10 millions d’euros pour développer la recherche sur les bio-aromatiques

Le cluster transfrontalier Biorizon et la province du Nord-Brabant vont investir plus de 10 millions d’euros, cofinancé par le programme FEDER South-Netherlands, dans le projet SCeLiO-4B (Sugars, Celluloses and Lignin Scaling up towards BioBased Building Blocks). L’objectif de ce projet est de coordonner et de renforcer la recherche dans le domaine des aromatiques bio-sourcés dans le sud des Pays-Bas et en Flandre, en mettant en réseau deux campus travaillant dans le domaine des innovations bio-sourcés : le campus de chimie verte de Bergen op Zoom (TNO/VITO) et le campus de chimie de Brightlands.

Le projet SCeLiO-4B se concentre sur trois domaines :

  1. Développement de terrains d’essai sur le Campus de Chimie Brightlands et le Campus de Chimie Verte de Bergen op Zoom
  2. Organisation de formations et renforcement des liens avec les entreprises
  3. Exécution conjointe d’activités de recherche et de développement pour être en mesure de créer des systèmes et des processus valides.

Plus d’informations :
http://www.biorizon.eu/news/green-chemistry-campus-tenants-move-forward-with-bio-aromatics-research

Rédacteur : Emilie Baffie, emilie.baffie[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE